Actualité

14 mars 2012

Zébu quand tu nous tiens!

More articles by »
Written by: Madahoax
kitoza

Qui l’aurait cru, le prix du kilo de viande de zébu a surpassé celle du porc. Il a atteint le montant record de 10 000 Ariary ! Le double d’il y a deux ans, dira-t-on. La montée en flèche du prix du kilo est sans doute le signe d’un problème au niveau de la filière en question.

L’emblème de Madagascar a été de tous temps le zébu.   A une certaine époque  le nombre  de ces animaux atteignait le double de celui des humains. Les dirigeants qui se sont succédé n’ont pas eu le temps de se soucier un tant soit peu de la préservation de cette richesse. Le cheptel actuel est-il en mesure de subvenir aux besoins de la population ? Nul ne peut encore répondre catégoriquement à la question. En revanche la reprise des exportations est bien réelle. Il est peut-être temps d’envisager une politique de préservation et d’amélioration de la race bovine.

Outre le problème de technique d’élevage et l’insécurité du fait des « dahalo », la consanguinité, il existe  un facteur bien plus dangereux :   c’est la pratique sans vergogne de la commercialisation des femelles en âge de procréer, pourtant prohibée par la loi.

 La non-prise de responsabilité nous a emmenés à ce point. Un point où l’offre sur le marché local a diminué jusqu’à 50%. Un responsable de l’un des principaux abattoirs approvisionnant la capitale et ses environs annonce que le nombre de bêtes abattues par jour est passé d’une cinquantaine à une vingtaine. Pour les ménages, la plupart se contentent de diminuer la ration en viande. D’autres, plus astucieux utilisent un substitut de viande comme le bouillon de bœuf, pour seulement 100 Ar le cube. Au moins le goût y est !

Récemment, le ministère de l’élevage se penche de plus en plus sur ce sujet, en projetant  une politique axée sur l’amélioration des races de zébu. Selon les explications de la ministre, Ihanta Randriamandranto, la taille a une influence considérable sur la quantité de la viande. Au moins une qui se soucie de la qualité du « kitoza ».






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *