Actualité

21 décembre 2011

Visa gratuit, un manque à gagner pour l’Etat de plusieurs millions d’euros

More articles by »
Written by: Madahoax

La loi des finances 2012 est claire, la politique d’austérité est encore maintenue pour l’année prochaine. Les dépenses publiques ont été augmentées de 5% à cause des nouveaux départements ministériels créés pour le gouvernement d’union nationale. Pour compenser, les investissements publics ont été revus considérablement à la baisse. Le recouvrement des recettes fiscales va être renforcé pour combler le vide dans les caisses de l’état. Dans son bulletin mensuel, la direction générale du trésor revient sur certaines décisions de l’Etat de Transition qui ont eu des impacts négatifs sur les caisses de l’Etat comme la gratuité des visas de moins de 30 jours.

Le tourisme a été touché par la crise de 2009. Le nombre de visiteurs dans l’île a chuté. Or le secteur touristique est une source de devises considérable pour Madagascar. Pour relancer le secteur, en concertation avec les opérateurs économiques, le gouvernement de transition a décidé que le visa d’entrée pour les séjours de moins de 30 jours serait gratuit. Cette mesure a certes avantagé  les opérateurs économiques, alors que l’Etat a enregistré un manque à gagner. Le nombre de touriste n’a cessé d’augmenter depuis. Le ministère avance le chiffre de 228 000 touristes pour l’année 2011, une progression de 16% par rapport à l’année dernière. Le nombre record de 2008 (375 000 entrées) serait atteint avant 2013 si l’on se table sur les prévisions du secteur.

72% des demandes d’entrées sur le territoire, concernent des séjours de moins de 30 jours, donc gratuits. Le manque à gagner au niveau des recettes fiscales est estimé à plus de 5 millions d’euros. Ce sont les hôtels, les restaurants, les agences de voyages, les guides touristiques et les compagnies aériennes qui ont bénéficié de cet afflux de touristes. Le manque à gagner de l’Etat n’a pas été compensé ni par les recettes fiscales, ni par les vignettes touristiques. Aussi la direction du trésor se demande s’il faut encore maintenir cette mesure en période d’austérité. Les ambassades malgaches conseillent plutôt de rechercher des alternatives qui permettraient de garder l’affluence des touristes tout en renflouant les caisses de l’Etat.

 






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *