Actualité

18 novembre 2011

Politique : Veut-on vraiment sortir de la crise ?

More articles by »
Written by: HR
Étiquettes :

Après les différentes propositions de solutions de sortie de crise pour Madagascar émanant de la communauté internationale, qui ont abouti à des échecs jusqu’à présent, on est actuellement arrivé à cette feuille de route proposée par la SADC signé le 17 septembre 2011 par les acteurs politiques Malagasy.

La feuille de route, dernier espoir pour les malgaches ?

Elle suscite énormément d’espoir chez le peuple Malagasy afin de sortir enfin le pays de la crise. Elle renferme des dispositions relatives aux comportements des acteurs politiques, aux conduites des affaires nationales et des dispositions particulières dont la mise en œuvre posera probablement des problèmes. On souligne d’ailleurs la nomination d’un premier ministre de consensus en la personne de BERIZIKY Jean Omer, par le président de la Transition Andry RAJOELINA, sous la proposition de l’ancien président ZAFY Albert.

Mise en œuvre impossible de la feuille de route ?

La formation du gouvernement d’union nationale  a été prévue au plus tard le 17 Novembre 2011. Mais le respect de cette date limite pose problème compte tenu du blocage au niveau de la répartition des portefeuilles ministériels de souveraineté. D’après les spéculations, le ministère des finances et du budget ainsi que le ministère des mines et des hydrocarbures semblent être au cœur de ce blocage.

Compromis impossible

D’un côté les trois (03) entités de l’opposition ayant pris part au processus, à savoir la mouvance RAVALOMANANA, la mouvance ZAFY Albert et le MONIMA conduit part l’ancien premier ministre MONJA Roindefo, et d’un autre le président Andry RAJOELINA n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente jusqu’ici.

Ratsiraka, une autre proposition ?

Mais la réussite réelle de ce processus est encore une interrogation étant donné que l’une des fervents opposants, à savoir la mouvance de l’ancien président Didier RATSIRAKA n’a pas signé et n’a pas adhéré à cette feuille de route. L’Amiral rouge persiste sur la tenue d’un sommet des 4 chefs de file des mouvances à Antananarivo. Ce qui n’est pas de l’avis de certains même si le bruit court que Ratsiraka a réunit le million de dollars pour organiser le sommet des 4 chefs de file.






 
 

 

Militaires, politiques et malfaiteurs, la déroute de Madagascar

Les relations ambigües entre les militaires, politiciens et dahalos constituent le plus grand danger pour le maintient de la paix et de la sécurité à Madagascar. Les évènements de 2009 ont fait éclater au grand jour les ...
by Madahoax
0

 
 
rajoelina ravalomanana

Rajoelina et Ravalomanana ne sont pas les seuls à décider

Pendant qu’Andry Rajoelina s’installe dans ses quartiers à Rio de Janeiro, à l’hôtel Arena en face de Copacabana, les entités politiques et civiles se bousculent à Madagascar pour organiser des rencontres entre les d...
by Madahoax
0

 

 
Madagascar La Banque Mondiale évalue

La Banque Mondiale dresse un bilan alarmant sur Madagascar

La banque mondiale a sorti un rapport intitulé « Madagascar – après trois ans de crise : évaluation de la vulnérabilité et des politiques sociales et perspectives d’avenir ». Si l’institution internationale a bl...
by Madahoax
0

 
 

Edito : L’argent nous tuera tous

Nous avons toujours eu un rapport complexe avec l’argent. Si on dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, il n’empêche que tout le monde court après. Il semblerait que l’on ne cherche pas le ...
by Madahoax
2

 

 

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *