Actualité

12 juin 2012

Vers la fin du théâtre malgache?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
theatre

Quelle place accorde-t-on au théâtre à Madagascar ? L’engouement du public se fait de plus en plus rare, préférant les concerts de musiques aux dialogues et jeux de scène des acteurs du théâtre malgache. L’époque des comédies et des pièces représentées au Tranompokonolona d’Isotry semble révolue. L’une des raisons est économique, organiser un spectacle requiert des fonds, ne serait ce  que pour mettre en place le décor. La salle de spectacle tombe en ruine et n’incite pas les gens à y entrer de peur que le toit ne leur tombe sur la tête.

Le Tranompokonolona d’Isotry tombe en ruine. L’état de délabrement avancé du site renforce encore plus le sentiment que le théâtre malgache vit ses derniers instants et est voué à une mort certaine. Pourtant, le site d’Isotry est un endroit historique pour le théâtre. Depuis, pour des raisons de sécurité, toute répétition ou représentation ont été interdites. Depuis la nomination d’Elia Ravelomanantsoa en tant que ministre de la culture et du patrimoine, le monde artistique est en train de vivre une seconde jeunesse. Pourtant, les problèmes rencontré par le théâtre malgache ont été oubliés ou ignorés.

Lors de la cérémonie de présentation des vœux au Président de la Transition, une journée a été  consacrée aux artistes. Les membres de l’association des acteurs du théâtre malgache, le FMTM, n’ont pas été invité. La célébration du soixantième anniversaire de l’association s’est faite sans aide de l’Etat et à Tamatave seulement, vu que le Tranompokonolona d’Isotry est fermé. Malgré les promesses de rénovation données par des techniciens du ministère, les travaux n’ont jamais vu le jour. Vu l’état de délabrement avancé du site, il serait moins couteux de construire un nouveau bâtiment que de rénover ce qui reste. Cela fait deux ans qu’il n’y a pas eu de représentations théâtrales dans la capitale. Le plus étonnant, c’est que le Tranompokonolona est resté ouvert  pour les associations religieuses et maison de production, malgré les risques d’effondrement.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *