Actualité

29 février 2012

« Mieux vaut tard que jamais », se disent les journalistes.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
élection

On n’attendait plus que le représentant des journalistes pour compléter la liste des entités de la société civile, membres de la CENIT.

Les élections ont eu lieu pour la capitale, dans les locaux de la Bibliothèque nationale à Ampefiloha.  Les bureaux des Offices de la radio et télévision malagasy (ORTM) ont été mis à la disposition des organisateurs pour les chefs-lieux de région. L’heureux élu est  une figure familière. Il s’agit du candidat Fano Rakotondrazaka issu de l’Express de Madagascar où il se charge de la rubrique politique. Avec 35,55% des voix exprimées, il a devancé tous ses adversaires. Le représentant sortant des journalistes au sein de la CENI, James Ramarosaona  a récolté 29,15% des voix et prend la seconde place.

La personne de Fano Rakotondrazaka, juriste politologue,  n’est pas un novice dans le monde des élections.  Vice-président de l’Ordre des journalistes de Madagascar (OJM), Président de l’Association des journalistes des radios privées (AJRP) du temps où il était à la radio Fréquence Plus, et ancien membre du bureau local électoral (BLE) du temps du Comité national électoral (CNE), Il a  les qualités qu’il faut pour représenter  les journalistes au sein de la CENIT. Lors des mini-campagnes électorales, Fano Rakotondrazaka a eu pour slogan « s’engager pour de nouvelles méthodes de travail ». En plus de ses antécédents, il a sûrement convaincu ses pairs à travers les idées que véhiculent ce slogan. « Je voudrais apporter un nouveau mode de travail. J’essayerai d’être le porte-voix des journalistes au sein de la CÉNIT », déclare-t-il lors d’une interview avec les journalistes.

Les inscrits sur la liste électorale étaient au nombre de 769.  399 d’entre eux ont voté. Il y a eu 8 bulletins blancs et nuls. Ces chiffres interpellent car  les nombreuses abstentions avaient pour motif le manque de considération des politiques à l’endroit des journalistes.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *