Actualité

30 mai 2012

Va-t-on revenir aux délestages ?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
delestage

La JIRAMA essaie de jouer la transparence concernant l’état de ses finances et les mesures prises pour assurer la fourniture d’électricité dans les meilleures conditions possibles dans tout le pays. Plusieurs faits doivent être pris en compte pour expliquer la situation précaire dans laquelle se trouve la société d’Etat. Il faut commencer par la décision de la HAT de baisser les tarifs de 10% en 2009, ensuite la société est régulièrement victime de vols de câbles, les cyclones qui ont dévasté certaines régions du pays n’ont pas épargné les centrales hydrauliques de la société et enfin, les machines des centrales thermiques sont vétustes et perdent de leurs performances entraînant une surconsommation en fuel.

La JIRAMA traverse des difficultés de trésorerie et malgré les déclarations officielles, le ministère de l’énergie n’a pas encore trouvé de solution pérenne pour remettre la société d’Etat à flots. Le retour au délestage semble de plus en plus probable. Le fournisseur de la JIRAMA produisant de l’électricité pour les villes de Majunga, Tamatave et Diégo a lancé un appel de détresse. Suite à des impayés datant de plusieurs mois, la société va arrêter de produire de l’électricité pour la JIRAMA. Les arriérés atteignent la somme de 5 milliards d’Ariary (2.5 millions USD). Un règlement partiel de ces factures serait un geste de bonne volonté de la part de la société.

Cette dernière assure que les premiers responsables sont en train de chercher des solutions. Qu’en est-il des projets d’éoliennes annoncés par le Président de la Transition en début d’année ? Même si elles sont brèves, les premières coupures se font voir puisque les villes sont plongées dans l’obscurité la plus totale. Ce sont les malfaiteurs qui sont ravis même si maintenant ils n’ont plus peur d’opérer au grand jour. Si les fréquences des délestages augmentent, les impacts économiques au niveau des entreprises ne feront qu’empirer  leur situation de plus en plus précaire. La paix sociale se paie au prix fort pour la Transition.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *