Actualité

19 janvier 2012

Union Européen: reconnaissance du Président de la transition et du gouvernement

More articles by »
Written by: Julia
union

L’union Européenne a infléchi sa position en prenant l’initiative de « reconnaître le gouvernement de transition » à la suite de la nomination par le président de la HAT Andry Rajoelina du Premier Ministre de consensus et du gouvernement de Transition d’union nationale.A cet effet, L’Union Européenne a envoyé son ambassadeur Leonidas Tezpsidis pour présenter ses lettres de créance au président de la HAT. Présentation de lettres de change signifie « reconnaissance de la légitimité du président de la transition et de son gouvernement » a affirmé hier Leonidas Tezpsidis .Cette reconnaissance fait partie des engagements de  l’Union Européenne, à charge pour la partie malgache d’honorer également les siens, condition posée par Bruxelles pour son « accompagnement politique et financier ».

Dans le cadre de cette « reconnaissance » L’union européenne prévoit 4 engagements, en l’occurrence, « Réponse positive et une participation active, en consultation avec la SADC et l’UA, pour coordonner une réponse conjointe de la communauté internationale. Identification des mesures d’appui électoral sous divers instruments dont notamment l’instrument de stabilité, en fonction des disponibilités financières. Formulation des projets d’accompagnement de la Transition sous le 10e FED et les lignes budgétaires. Formulation de programmes de coopération au développement sous le 10e FED dans les domaines d’intervention spécifiés par le PIN du 10e FED et les lignes budgétaires ».

A son tour Madagascar doit honorer pleinement et entièrement ses engagements en mettant en œuvre l’application de la Feuille de route déjà approuvée par L’Union Européenne le 16 septembre 2011, afin d’aboutir à la tenue d’élections crédibles, libres et transparentes permettant le retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Mais comment expliquer cette option lorsque Louis Michel, Co-président de l’assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, qui suit de très près l’évolution de la situation à Madagascar, déplore que les persécutions à l’encontre des opposants n’ont pas cessé, que la libération des prisonniers politiques n’est pas encore programmée, que les forces armées souvent mêlées à des milices et à des formations paramilitaires soient utilisées à des tâches de répression. On se demande si  L’union européenne n’est pas divisée sur le cas malgache, en constatant ce qui se passe réellement à Madagascar. Les grenades lacrymogènes lancées sur les partisans de Zafy lors des derniers évènements au jardin d’Ambohijatovo, ne vont pas arranger l’image du gouvernement.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *