Actualité

14 décembre 2011

Une vitrine pour que les paysans adoptent le SRI

More articles by »
Written by: HR

La  région Itasy a choisie le village d’Antsahabe dans la commune d’Ambatomirahavavy pour être la vitrine du développement rural basé sur un programme de formation sur le système de riziculture intensive. Le cabinet de conseil Groupe Conseil Developpement (GCD) propose des moyens pédagogiques aux enseignants des écoles primaires basés sur l’observation du milieu rural. La pratique du SRI et surtout les différentes étapes, serviront de base d’observation pour les enfants et de site de démonstration pour les parents d’élèves. L’objectif est double : éduquer les enfants par l’observation de leur milieu et aussi démontrer aux parents et paysans l’efficacité du système de riziculture intensive.

Le SRI a généré beaucoup d’attentes et d’espoir concernant la réduction de la pauvreté rurale et la sécurité alimentaire. Plusieurs ONG ont vanté les mérites du SRI et s’attendaient a un engouement de la part des paysans malgaches pour améliorer leur production de riz. Cependant, le système n’a pas fait l’unanimité chez les paysans. Ces derniers ne croient que ce qu’ils voient. Ainsi l’approche « SRI école » de GCD permet de créer une vitrine pour les paysans les plus sceptiques.

La technique du SRI est différente de la méthode traditionnelle. Elle nécessite plus de travail et de maîtrise sans pour autant réaliser des investissements matériels et monétaires importants. Avec le même nombre de semences, le rendement est fortement augmenté (de 50% à plus de 100%). Le travail supplémentaire se situe au niveau du sarclage (10 à 15 jours après le repiquage) répété 2 à 4 fois et au suivi de l’irrigation. La lame d’eau doit être maîtrisée : maintien de 5 à 10 cm d’eau à partir de la floraison et un assèchement complet de la rizière dès la courbure des épis. Ces contraintes techniques qui sont difficiles à maîtriser pour certains, sont la source du peu d’engouement des paysans pour adopter le SRI.

A Antsahabe, les villageois ont pu compter sur le soutien financier du rotary Servir de Lille pour la construction d’un barrage de retenue de la rivière d’Andriamenakely, ce qui a permis d’irriguer  34 Ha de rizières. Le village en est à sa deuxième campagne rizicole et les villageois ont pu apprécier les premiers résultats du SRI. L’irrigation d’une vingtaine d’hectares supplémentaires est en cours et les techniques du SRI ont été adoptées.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *