Actualité

2 février 2012

Une surpopulation dans la prison d'Antanimora

More articles by »
Written by: Madahoax

Les membres du Syndicat des Magistrats de Madagascar (SMM) étant en grève depuis l’assassinat du substitut du procureur de Tuléar Rehavana Michel, la suspension de leur activité n’est pas sans effet sur la vie carcérale, notamment à Antanimora.

En effet, seules les affaires courantes des tribunaux sont fonctionnelles. Il en est ainsi des services de délivrance des casiers judiciaires et autres dossiers procurés par le tribunal de première instance  d’Antaninarivo. Le parquet de son côté se limite à s’occuper des affaires criminels et urgents.  Ce qui entraine indubitablement  une affluence dans la prison d’Antanimora. Certes, les personnes sous mandat de dépôt se multiplient, ce qui cause l’augmentation de l’effectif des prisonniers. La capacité en effectif de la prison étant de 800 personnes, actuellement ce nombre frôle les 2700 selon un responsable de la réinsertion sociale à Antanimora.

Ce dernier nous fait aussi part que quand les tribunaux travaillaient encore, une dizaine de personnes sous mandat de dépôt par jour rejoint la prison et au moins une quinzaine de personnes  quittent  le calvaire d’Antanimora. En ce moment, aucun détenu n’y sort. Ce qui aggrave fortement la salubrité de l’établissement, qui est  souvent réputé être « un trou à rat », ainsi que de la santé de ses « hôtes ». Subissant déjà de la malnutrition, qu’adviendra-il de ses détenus contraints de partager le peu de nourriture qui leur sont offert.

Quant à la prison centrale de Tuléar, l’effectif des détenus n’a pas changé, voir même diminué. Evidemment, cette grève du SMM a entrainé l’absence d’activités au sein des tribunaux de première instance de Tuléar. Ni procès, ni déferrement au parquet ne s’y tiennent.  Ce non  exercice a amené à la diminution du nombre d’effectifs au niveau des prisons suite à l’expiration des mandats de dépôt de certains prisonniers. Notons que selon les informations, la maison centrale de Tuléar compte 750 personnes alors que la capacité d’accueil est de 350.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *