Actualité

24 juillet 2012

Une poignée de main peut elle porter malheur ?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
rajoelina sarkozy

Rajoelina et Ravalomanana se rencontrent aux Seychelles suite à la demande de la SADC pour trouver un accord scellant pour de bon la mise en application de la feuille de route, seule alternative pour mettre fin à la crise malgache. La SADC souligne l’importance de cette réunion et demande aux politiciens d’arrêter toute manœuvre politique et provocation inutile, « le peuple de Madagascar doit sortir gagnant et qu’il ne peut être pris en otage par l’absence d’accord ». L’épisode funeste de la RFI Ivato n’a pas empêché Rajoelina de rallier les Seychelles. Il est accompagné de Norbert Lala Ratsirahonana, Annick Rajaona et Maharante Jean de Dieu. Les membres de la délégation de Ravalomanana ne sont pas encore connus. Les deux protagonistes seront seuls pour discuter, en compagnie des médiateurs de la SADC.

La présence du président Sud Africain  Jacob Zuma et celle du président de la SADC Jose Eduardo dos Santos n’ont pas été confirmées. Dans une rencontre verrouillée où les informations seront distillées au compte goutte, est ce que les deux protagonistes arriveront à passer outre leurs griefs personnels et trouver un ou pourquoi pas plusieurs accords ? Les deux protagonistes respecteront ils les engagements conclus lors de cette rencontre ? Enfin, est ce que les entités politiques restées à quai accepteront ce qui sera décidé à huis clos entre Rajoelina et Ravalomanana ? A défaut d’informations venant de la SADC, cette rencontre suscite plus de questions qu’autre chose.

Maintenant, si on pose la question sur le choix du lieu de la rencontre, pourquoi les Seychelles ? Des mauvaises langues diront que la SADC n’a pas fait les choses à moitié et que l’institution a tout fait pour que cette rencontre réussisse, allant même jusqu’à conjurer le mauvais sort. En effet, comme l’a fait remarquer ironiquement  un journaliste, tout chef d’Etat ou chef d’institution qui a accueilli et serré la main de Rajoelina (Ravalomanana, Khadafi, Abdoulaye Wade, Nicolas Sarkozy et Jean Ping) a fini par perdre son poste. Décidément, il y a tellement de choses en jeu qui dépassent le cadre de la Feuille de route.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
militaires et etudiants

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 
cenit

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 
moto

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 
enam

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *