Actualité

9 janvier 2012

Une nouvelle espèce de lémurien découverte à Madagascar

More articles by »
Written by: Julia

L’année 2011 s’est terminée sur une bonne note pour les chercheurs du GERP (Groupe d’Etude et de Recherche sur les Primates de Madagascar) : une nouvelle espèce de lémurien a été découverte  dans la forêt Sahafina à Brickaville. Baptisée « Microcebus Gerpi », cette nouvelle espèce vient s’ajouter à la centaine d’espèces de lémuriens recensées à Madagascar, dont 17 sont en voie de disparition.Le Microcebus Gerpi est un petit lémurien nocturne qui mesure 68mm et pèse moins de 70 grammes à l’âge adulte. Habillé d’une fourrure grisâtre sur le corps et sur le dos avec un ventre blanc crémé, il a été découvert dans la forêt Sahafina à 58km du parc national de Mantadia. Les analyses génétiques ont permis de conclure qu’il s’agit bel et bien d’une nouvelle espèce. Les études continuent pour en savoir plus sur ce microcebus : combien sont ils, où peut on les trouver, leur mode de vie…Ces recherches sont déterminantes pour mettre en place un programme de sauvegarde de son écosystème.

Il existe 19 espèces de Microcebus à Madagascar. Le Microcebus Macarthurii a été découvert en 2008 dans la forêt de Makira. Le secrétaire général du GERP  a profité de la présentation de cette nouvelle espèce pour sensibiliser la population sur la menace qui pèse sur les primates de Madagascar. Parmi les espèces de lémuriens endémiques de Madagascar, 15 sont en dangers critiques et 5 pratiquement disparus comme le Prolémur Simus. Tous les lémuriens sont arboricoles et la déforestation reste leur principale menace.

Madagascar abrite 20% des primates connus sur terre. Les chercheurs du GERP expliquent que 16 espèces de microcèbes ont été découvertes depuis 1992 et une trentaine d’espèces de lémuriens ont été découvertes en moins de 4 ans (2006 – 2010). Le GERP est une association de conservation créée en 1994 par des enseignants chercheurs et étudiants du département de paléontologie et anthropologie biologique et du département de biologie animale de l’université d’Antananarivo. Plusieurs  résultats des recherches ont été publiés localement et à l’international, et ont été la base de mise en œuvre de programme d’appui à la conservation de la biodiversité malgache.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *