Actualité

10 février 2012

Une justice indépendante pour Madagascar

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
justice

Un vent d’indépendance semble souffler sur le milieu de la justice. Au lieu de la bise violente  préconisée par le syndicat de la magistrature, le gouvernement prône une brise rafraîchissante.

Lors des assises nationales de la magistrature,  dont le thème est l’Etat de droit par l’instauration d’une justice indépendante,   crédible et respectée, le corps de la magistrature et ainsi que le SMM  ont  adressée un véritable réquisitoire à l’endroit des tenants de l’Exécutif. Les résolutions prises à l’issu de ces assises réclament des réformes en profondeur et immédiates.

Le premier ministre, Omer Beriziky, invité à ces  assises, a donné un avis prudent concernant les résolutions émanent de ces assises. Selon lui, le gouvernement est prêt à appliquer certaines de ces résolutions mais pas toutes. Le gouvernement n’appliquera que celle qui peut être réalisables durant la transition. Il n’est pas hostile à ces réformes mais demande au magistrat d’être pragmatique et de « tenir compte des réalités sociologiques et politiques de la nation.» La ministre de la justice  Christine Razanamahasoa  renchérit «  il faut une démarche progressive pour l’indépendance de la justice. »

Le compromis entre ces deux positions inconciliable semble difficile à trouver.  L’Exécutif a en effet peur qu’une justice indépendante devienne incontrôlable. En effet, à l’heure qu’il est, les présomptions de corruptions pesant sur les magistrats font déjà couler beaucoup d’encre. Qu’en sera-t-il alors si le jour où la justice aura une indépendance totale ?

Le président du syndicat et des magistrats rétorque que les magistrats se font forts d’assainir le monde judiciaire. Et en réponse aux craintes de l’Exécutif, il dit en substance « on prévoit plusieurs organes pour contrôler la justice. Nous pensons qu’il est nécessaire de mettre en place la Haute Cour de justice.

Les deux parties sont donc reparties dos à dos. En attendant, les magistrats continuent à « suspendre leurs activités. »






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




One Comment


  1. […] entreprises étrangères, le taux de chômage reste toujours préoccupant. Le  premier ministre, Omer Beriziky, a récemment affirmé que Madagascar peut compter sur l’appui de ses partenaires si celle-ci […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *