Actualité

2 avril 2012

Une femme dévouée prête serment.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
serment

Après que les membres de la CENI-T ont finalement accordé leur confiance à Béatrice Attalah, Magistrat à la Cour d’Appel,  pour porter le chapeau de président de la commission électorale indépendante, il appartient à celle-ci de remplir sa part de responsabilité. Etant un nouveau membre de l’organe, elle a prêté serment devant la Cour Suprême, deux jours après son élection.

Le président de la transition, Andry Rajoelina, a honoré de sa présence la cérémonie. A l’instar de ses collaborateurs, la nouvelle élue, a promis de faire preuve d’autonomie, d’impartialité dans l’exercice de ses fonctions en respectant les normes en vigueur. En dehors de la cérémonie, elle tenait à faire savoir sa conviction à remplir sa responsabilité en soulignant que « personnellement, parmi le nombre de fois où j’ai prêté serment dans ma vie, celui-ci semble plus sacré dans la mesure où je l’ai effectué devant la Cour Suprême, de plus, les engagements relèvent de la plus haute importance qu’est l’intérêt supérieur de la Nation ». Interrogée sur les éventuelles déficiences et faiblesses de la CENI-T, Béatrice Attalah, s’est montrée très professionnelle en ne se prononçant pas sur le sujet, vu qu’elle vient tout juste de prêter serment. En réponse, elle a réitéré l’importance de la neutralité, une valeur qu’elle défend en tout âme et conscience depuis l’exercice de son métier. « La neutralité signifie impartialité. Il incombe à celui ou celle qui se dit neutre de défendre cette noble valeur. La neutralité est surtout de mise dans les activités ayant trait à la préparation des prochaines élections. Et aux acteurs politiques de convaincre la population à voter pour eux. La CENI-T tâchera de faire respecter la voie des urnes. Que le meilleur gagne ! », a-t-elle lancé.  Selon elle toujours, elle n’a subi aucune pression de quelques sortes que ce soit concernant son métier. Elle favorise la communication puisqu’elle réclame l’ouverture de la CENI-T. Cette option est purement d’ordre technique pour favoriser sa bonne marche. Quant à la date de la tenue des prochaines élections,  il faut, selon la présidente, tenir compte des paramètres comme le côté matériel.

Bref, des partenaires internationaux se sont manifestés pour soutenir la CENI-T, en l’occurrence l’Union européenne, la France, l’Algérie… On peut espérer que les élections seront tenues dans les plus brefs délais.

Après que les membres de la CENI-T ont finalement accordé leur confiance à Béatrice Attalah, Magistrat à la Cour d’Appel,  pour porter le chapeau de président de la commission électorale indépendante, il appartient à celle-ci de remplir sa part de responsabilité. Etant un nouveau membre de l’organe, elle a prêté serment devant la Cour Suprême, deux jours après son élection.

Le président de la transition, Andry Rajoelina, a honoré de sa présence la cérémonie. A l’instar de ses collaborateurs, la nouvelle élue, a promis de faire preuve d’autonomie, d’impartialité dans l’exercice de ses fonctions en respectant les normes en vigueur. En dehors de la cérémonie, elle tenait à faire savoir sa conviction à remplir sa responsabilité en soulignant que « personnellement, parmi le nombre de fois où j’ai prêté serment dans ma vie, celui-ci semble plus sacré dans la mesure où je l’ai effectué devant la Cour Suprême, de plus, les engagements relèvent de la plus haute importance qu’est l’intérêt supérieur de la Nation ». Interrogée sur les éventuelles déficiences et faiblesses de la CENI-T, Béatrice Attalah, s’est montrée très professionnelle en ne se prononçant pas sur le sujet, vu qu’elle vient tout juste de prêter serment. En réponse, elle a réitéré l’importance de la neutralité, une valeur qu’elle défend en tout âme et conscience depuis l’exercice de son métier. « La neutralité signifie impartialité. Il incombe à celui ou celle qui se dit neutre de défendre cette noble valeur. La neutralité est surtout de mise dans les activités ayant trait à la préparation des prochaines élections. Et aux acteurs politiques de convaincre la population à voter pour eux. La CENI-T tâchera de faire respecter la voie des urnes. Que le meilleur gagne ! », a-t-elle lancé.  Selon elle toujours, elle n’a subi aucune pression de quelques sortes que ce soit concernant son métier. Elle favorise la communication puisqu’elle réclame l’ouverture de la CENI-T. Cette option est purement d’ordre technique pour favoriser sa bonne marche. Quant à la date de la tenue des prochaines élections,  il faut, selon la présidente, tenir compte des paramètres comme le côté matériel.

Bref, des partenaires internationaux se sont manifestés pour soutenir la CENI-T, en l’occurrence l’Union européenne, la France, l’Algérie… On peut espérer que les élections seront tenues dans les plus brefs délais.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *