Actualité

3 janvier 2012

Une année 2011 difficile selon Andry Rajoelina

More articles by »
Written by: Julia

Dans son message adressé à la nation lors de la soirée de la saint sylvestre, Andry Rajoelina a dressé un bilan de l’année 2011: ce fut une année difficile. Les ménages ont été durement touchés par la crise politique. Les différentes négociations et propositions de sorties de crises ont été vouées à l’échec à cause des surenchères des politiciens, beaucoup plus intéressés par l’obtention d’un siège que par la recherche d’une solution.

Le président de la Transition a rappelé que l’heure n’est plus au « ady seza » et que malgré les divergences qui ont coûté cher à Madagascar, la communauté internationale apporte son soutient à la mise en œuvre de la feuille de route signée par les entités politiques malgaches. Un gouvernement d’union nationale a été formé et les membres du parlement ont été nommés. L’appui de la communauté internationale pour la mise en œuvre de la feuille de route est une victoire pour le peuple malgache.

« Dorénavant, la résolution des problèmes du pays devrait se faire autour d’une table mais pas dans la rue », selon le numéro un d’Ambotsirohitra avant d’ajouter que « C’est désormais l’intérêt supérieur de la nation qui doit primer ». Le peuple malgache ne peut plus se permettre de remettre en cause le processus de sortie de crise qui est en marche. L’année 2012 sera l’année pour la tenue d’élections libres, crédibles et transparentes et où le peuple choisira le président de la 4ème République.

Andry Rajoelina n’a pas abordé les dossiers brûlant de l’actualité pour éviter de mettre de l’huile sur le feu. Selon un communiqué de la Présidence, le salaire des fonctionnaires et des employés du secteur privé, la grâce présidentielle, le cas des prisonniers politiques, les perspectives socio-économiques, tous ces points seront abordés au cour de la cérémonie de présentation de vœux à Iavoloha qui se tiendra dans le courant du mois de janvier.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *