Actualité

16 janvier 2012

Un manque flagrant d'infrastructures pour développer le sport

More articles by »
Written by: Julia
sport

Il est loin le temps où Jean Louis Ravelomanantsoa se qualifiait pour la finale de l’épreuve reine  des jeux olympiques de 1968, le 100 mètres. Il a fini à la huitième place, mais c’est au cours de ces jeux qu’il a établi son record personnel 10 secondes et 18 centièmes. C’est le record national de la discipline. Il n’a jamais été battu depuis. Désormais, Madagascar fait piètre figure dans le domaine du sport par rapport à ces homologues étrangers. Lorsqu’il y a à peine 10 ans, Madagascar se disputait la première place des jeux des îles de l’océan indien avec la Réunion, aujourd’hui les malgaches sont la risée des comoriens et seychellois.Il faut reprendre le sport à la base. Et pour le gouvernement, cela commence par la mise en place d’infrastructures adéquates dans n’importe quelle discipline. Face à cette situation déplorable, le président de la HAT, Andry Nirina Rajoelina a promis de construire de nouvelles infrastructures à savoir : une dizaine de terrains respectant les normes internationales dont des terrains synthétiques avec gradins, des gymnases couverts ainsi que des piscines olympiques dans toutes les régions de Madagascar.

Cela a suscité l’enthousiasme de la grande communauté sportive Malgache étant donné que c’est « une grande première ». L’inauguration de la pose de la première pierre s’est déroulée dans l’enceinte de la cité des Fleurs à Mahajanga le 18 Juin 2011, sous les feux des projecteurs.

Concernant la région du Boeny, une inauguration du même type a eu lieu en présence de Ministres pour la construction d’une piscine olympique. Ces derniers ont annoncé que les travaux seront achevés en l’espace de quatre mois. Pourtant, jusqu’ici aucuns travaux sur chantier n’ont encore débuté. Malgré le fait qu’aucun projet n’ait encore démarré, d’autres promesses continuent d’alimenter l’espoir de nos sportifs, quitte à entretenir l’illusion.

Dans la réalité, avec des nouvelles infrastructures ou non, les sportifs malgaches ont toujours su s’adapter et s’améliorer grâce au peu de moyens disponibles. D’autres disciplines, plus avantagées, pour ne citer que le tennis, continuent cependant de porter haut les couleurs du fanion de la grande île au niveau international. Vu cette situation précaire du sport Malagasy qui perdure depuis des années, voir le sport Malagasy au plus haut niveau parmi les Grands … quand les poules auront des dents !






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *