Actualité

2 février 2012

Un long procès contre le ministre de la sécurité intérieure est en train de voir le jour

More articles by »
Written by: Madahoax

Le président du syndicat des magistrats  Arnaud Auguste Marius, représentant ses compatriotes  a annoncé il y a de cela quelques jours que des procédures judiciaires relative à l’affaire Toliara, qui a beaucoup fait parler d’elle, vont être entamés ; ceci malgré les réticences du ministre de la sécurité intérieure. D’après la société des magistrats de Madagascar, le travail du ministre de la sécurité intérieure n’a pas été effectué lors de son passage dans la région de Toliara et que ce  dernier sera bientôt convoqué.

Depuis le début de l’enquête, les réactions des membres du corps des policiers ont été partagées, puisque d’un  côté, une partie  d’entre eux  défendent, tant bien que mal l’intérêt du ministre alors que, de l’autre côté, il y a ceux qui n’accepte pas le fait qu’il a incarcéré quelque uns de ses collègues. Les magistrats affichent une attitude intransigeante face à cette situation ; attitude qui, semble être mal interprétée par tous les malgaches, d’ailleurs, quelques personnes voient en leur comportement une incitation à la guerre. Selon ces derniers, si le ministre de la sécurité intérieur accède à leur requête et se plie à leur volonté, c’est-à-dire que s’il accepte de se conformer  aux procédures d’enquête, l’affaire sera vite réglée mais si dans le cas contraire, il refuse de se conformer, l’issue sera plus improbable dont une longue lutte acharnée entre les corps de l’administration.

Jusqu’à présent, les intimidations,   le désintéressement face aux affaires administratives  et la proposition du premier ministre de révoquer les deux responsables  n’ont pas attiré l’attention du président de la transition, d’autant plus que les familles des policiers emprisonnées et du magistrat assassiné envoi une mauvaise image des dirigeant.

Cette situation  profite pourtant les syndicats, comme celui des magistrats dont le président a même brandi des menaces « à ceux qui sont envoyés par les politiciens pour influencer les décisions de justice, et payer les magistrats afin de mettre  fin à la grève de ces derniers ».






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *