Actualité

17 janvier 2012

Un déficit de logement décents face à l'exode rural

More articles by »
Written by: Julia
images1

Le manque de logement figure parmi les critères de la pauvreté à Madagascar. La cause en est multiple. On peut citer par exemple, le phénomène de l’exode rural qui a entraîné depuis des années à une explosion démographique dans la capitale.Selon les statistiques, les deux tiers de la population de la capitale constituent la classe moyenne et celle défavorisée. Ce qui explique, les nombreuses constructions illicites, les différents taudis érigés à chaque coin des bacs à ordure municipaux. Toujours selon les statistiques, 45 à 50% des ménages n’ont qu’une seule pièce pour dormir alors que chaque ménage compte en moyenne 4 à 5 individus. La surface laisse aussi à désirer car chaque chambre mesure en moyenne 25 m². Nous pouvons en déduire par là l’exiguïté des logements dans la capitale.

Face à la cherté des coûts de fabrications de logement individuels, la plupart des ménages optent pour la location. Cependant  le prix du loyer est souvent très élevé par rapport au pouvoir d’achat des plus démunis. Ainsi, la plupart se rabattent sur des logements moins décents. Un agent  immobilier de la capitale nous fait part de sa propre statistique : la location mensuelle d’un studio non confort varie entre100 000 à 125 000 Ariary. Pour ce prix, le locataire a droit à une seule pièce de 4mx5m, une petite cuisine, l’installation électrique et les sanitaires en communs. En effet 82% des ménages ont accès à l’électricité, 22.7% à l’eau courante à la maison, et 72% utilisent des toilettes communes avec d’autres ménages. Avec le manque de systèmes d’évacuation des eaux usées, l’insalubrité cause d’autres dégâts bien plus alarmants encore à savoir les nombreuses maladies hydriques, la diarrhée….

Pour faire face à un tel problème la Commune Urbaine d’Antananarivo a mis en place depuis quelques années une politique de délocalisation de la population, en commençant par les plus défavorisés. Une solution a été proposée conjointement par   Le ministère de l’Aménagement du territoire et de la Décentralisation (MATD) et le ministère de la Population et des Affaires sociales (MINPOP), ainsi qu’avec leurs partenaires dans le cadre de la promotion de l’habitat pour les plus démunis et la construction de logements sociaux.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *