Actualité

12 décembre 2011

Un centre de coordination des recherches et sauvetage à Madagascar

More articles by »
Written by: HR

Madagascar dispose désormais d’un  centre de coordination des recherches et sauvetages. En coopération avec l’organisation maritime internationale (OMI), le JRCC (Joint Rescue Coordination Center) dispose d’équipements aux normes et à la pointe de la technologie tels que des téléphones satellites et ordinateurs. Toutes les activités se déroulant aux environs des eaux territoriales malgaches pourront être suivies par satellite.

Le centre remplit plusieurs tâches. Signataire de la Convention Solas ou Safety of life at sea, le JRCC a pour mission d’assurer la surveillance des frontières maritimes pour lutter contre la piraterie maritime dans la Grande île. D’autre part, il servira d’antenne pour porter assistance aux bateaux ou aux avions en détresse dans l’Océan Indien et le Canal de Mozambique et permettra de fournir des bulletins d’informations météorologiques.

D’après la vision de Jérôme Sambalis, Directeur Général de l’agence portuaire maritime et fluvial, ce centre permettra d’améliorer significativement la structure organisationnelle de la profession. Le centre collabore avec d’autres autorités compétentes à savoir le centre de surveillance des pêches, le port, les armateurs, la force navale et l’aviation civile de Madagascar.

En ce qui concerne les ressources humaines, un chef, un coordinateur opérationnel maritime, un coordinateur opérationnel aérien, six agents et cinq opérateurs radio seront chargés de la bonne mise en œuvre du centre.

L’Organisation maritime internationale a financé les infrastructures et participé à la formation initiale des opérateurs qui devront être à la hauteur de la tâche face à l’importante densité du trafic maritime dans la partie Nord et Sud de Madagascar.

L’aviation Civile de Madagascar a tenu à présenter les avantages de la mise en place du Centre conjoint de coordination des recherches et sauvetage : la réduction des coûts et l’échange d’expertise avec l’extérieur notamment avec le centre de coordination à Capetown en Afrique du Sud.

Le Ministre du Transport, Benjamina Ramarcel Ramanantsoa a tenu à témoigner de l’engagement de Madagascar au soutien des actions de l’Organisation maritime internationale. Il n’a pas manqué de mentionner que la Grande île est en train de solliciter l’OMI à revoir les dispositions juridiques sur la lutte contre la piraterie maritime.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *