Actualité

21 mai 2012

Trop d’argent sale à Madagascar

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,

Tout malgache quel qu’il soit, peut importe sa couche sociale, a déjà eu entre ses mains des billets de banques sales, déchirés et scotchés. C’est devenu tellement commun qu’on en arrive à s’extasier devant un billet tout neuf sorti du distributeur. Parfois, on se demande même si ce ne sont pas des faux tellement ils sont propres. Et oui, il y a trop d’argent sale à Madagascar.

Les billets passent de main en main et finissent souvent dans un très sale état, témoignant de l’importance du secteur informel et du faible usage des autres moyens de paiement comme les chèques, cartes bleues ou paiement par mobile. Pourtant l’entretien des billets en circulation coûtent très cher à la Banque Centrale de Madagascar. Ainsi, l’institution s’est lancée dans une vaste campagne de communication à l’échelle nationale pour sensibiliser la population. Spots publicitaires télés et radios, insertion en pleine page dans les journaux, affichages, flyers, tout le monde est ciblé : opérateurs économiques, commerçants, transporteurs, vendeurs ambulants…

Selon le responsable de la communication de la Banque Centrale, l’objectif est de « sensibiliser le public et stimuler sa prise de conscience sur le respect des billets et monnaies en sa possession et, en même temps, de faire connaître les billets ayant cours légal ». Sur le long terme, la BCM s’attend à une nette amélioration de la qualité des billets de banque en circulation.

« Aza paingorina ny vola », « aza aforitra ny vola », « kirakira tsara ny vola », « hajao ny vola », tels sont les messages véhiculés par la BCM (n’épinglez pas votre argent, ne froissez pas votre argent, manipulez soigneusement votre argent, respectez votre argent). La banque sollicite la participation, la collaboration et l’implication de toutes les parties prenantes. A défaut de pouvoir lutter efficacement contre la corruption et le blanchiment d’argent, on aura au moins des billets tous propres entre nos mains. Pour que l’argent garde sa valeur, c’est une toute autre histoire et là encore c’est la BCM qui y travaille.

 






 
 

 

Chaque donneur de sang est un héros

C’est un geste qui n’est pas encore entré dans les mœurs des malgaches, pourtant il peut sauver des vies. Profitant de la journée mondiale du don de sang, le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) a lancé une ca...
by Madahoax
0

 
 

Edito : L’argent nous tuera tous

Nous avons toujours eu un rapport complexe avec l’argent. Si on dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, il n’empêche que tout le monde court après. Il semblerait que l’on ne cherche pas le ...
by Madahoax
2

 

 

Le SIDA, un sujet tabou

Plus de 6.000 jeunes ont été mobilisés lors de la première journée du projet solidaire.  L’objectif était de les sensibiliser afin de combattre la propagation du VIH Sida. Le sida est un fléau qui continue de sévir ...
by Madahoax
0

 
 

Il y était presque…

1,4 milliard d’ariary: voilà ce que ce comptable d’une compagnie bancaire de la capitale a pu amasser. Il a orchestré son coup presque de main de maître. Suivez l’histoire. L’individu opère comme suit: premièrement...
by Madahoax
0

 

 

Des devises dans mon portable avec TELMA !

Avec Mvola, les consommateurs de Telma, et plus particulièrement ceux qui utilisent Mvola pourront désormais recevoir de l’argent de l’étranger avec leurs téléphones mobiles.
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *