Actualité

21 mai 2012

Trop d’argent sale à Madagascar

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
argent sale

Tout malgache quel qu’il soit, peut importe sa couche sociale, a déjà eu entre ses mains des billets de banques sales, déchirés et scotchés. C’est devenu tellement commun qu’on en arrive à s’extasier devant un billet tout neuf sorti du distributeur. Parfois, on se demande même si ce ne sont pas des faux tellement ils sont propres. Et oui, il y a trop d’argent sale à Madagascar.

Les billets passent de main en main et finissent souvent dans un très sale état, témoignant de l’importance du secteur informel et du faible usage des autres moyens de paiement comme les chèques, cartes bleues ou paiement par mobile. Pourtant l’entretien des billets en circulation coûtent très cher à la Banque Centrale de Madagascar. Ainsi, l’institution s’est lancée dans une vaste campagne de communication à l’échelle nationale pour sensibiliser la population. Spots publicitaires télés et radios, insertion en pleine page dans les journaux, affichages, flyers, tout le monde est ciblé : opérateurs économiques, commerçants, transporteurs, vendeurs ambulants…

Selon le responsable de la communication de la Banque Centrale, l’objectif est de « sensibiliser le public et stimuler sa prise de conscience sur le respect des billets et monnaies en sa possession et, en même temps, de faire connaître les billets ayant cours légal ». Sur le long terme, la BCM s’attend à une nette amélioration de la qualité des billets de banque en circulation.

« Aza paingorina ny vola », « aza aforitra ny vola », « kirakira tsara ny vola », « hajao ny vola », tels sont les messages véhiculés par la BCM (n’épinglez pas votre argent, ne froissez pas votre argent, manipulez soigneusement votre argent, respectez votre argent). La banque sollicite la participation, la collaboration et l’implication de toutes les parties prenantes. A défaut de pouvoir lutter efficacement contre la corruption et le blanchiment d’argent, on aura au moins des billets tous propres entre nos mains. Pour que l’argent garde sa valeur, c’est une toute autre histoire et là encore c’est la BCM qui y travaille.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *