Actualité

7 décembre 2011

Trafic et contrebande : la faune et flore malgache menacée de disparition

More articles by »
Written by: HR

Le procès des individus ayant pris part à un trafic de tortues a été renvoyé à une date ultérieure. Les trois suspects ont été placés sous mandat de dépôt à Antanimora. Leur avocat a toutefois réussi à obtenir leur liberté provisoire. Ces personnes ont tenté de faire passer illégalement 196 tortues étoilées de Madagascar à destination de l’Indonésie.

Les tortues endémiques étaient dissimulées dans un carton et 3 grandes valises. Les bagages ont été transportés directement sur le tarmac de l’aéroport sans passer par les points de contrôle de la salle d’embarquement. Les talons des tickets de bagages étaient déjà accrochés alors qu’ils n’étaient pas passés au scanner. C’est ce qui a permis à la police des frontières et la douane de remonter le réseau des trafiquants une fois les tortues découvertes.

Un chauffeur et 4 manutentionnaires ont été arrêtés à Ivato. Ils ont transporté dans un véhicule de service de l’aéroport les valises contenant les tortues, sans passer par les points de contrôle. 2 personnes se trouvant à l’intérieur de l’avion ont été également arrêtées. Après enquête, seules 3 personnes ont été placées sous mandat de dépôt, dont deux employés de l’aéroport.

Les tortues ont été confiées au service des eaux et forêts d’Antananarivo. 157 tortues ont été relâchées dans la forêt de Sirempo dans la commune de Marolinta à Fort Dauphin.

Cette saisie spectaculaire à l’aéroport d’Ivato montre l’ampleur du trafic de tortues entre Madagascar et l’Asie. Une tortue se vend à 1 700 USD l’unité sur le marché asiatique, de quoi attiser la convoitise des trafiquants. L’été dernier, plus de 90 tortues ont été saisies à l’aéroport de Majunga, cachées dans une valise sous des couches pour bébé. La personne arrêtée en était à sa 9ème expédition pour Bangkok. Depuis le début de l’année, 29 affaires de trafic de tortues sont traitées au niveau du tribunal de Majunga.

WWF a sorti un rapport alarmant sur ce trafic qui prend de l’ampleur : 103 espèces de faune et de flore (62 espèces végétales et 41 espèces animales) sont menacées d’extinction à cause de ces braconnages illégaux.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *