Actualité

7 décembre 2011

Trafic et contrebande : la faune et flore malgache menacée de disparition

More articles by »
Written by: HR

Le procès des individus ayant pris part à un trafic de tortues a été renvoyé à une date ultérieure. Les trois suspects ont été placés sous mandat de dépôt à Antanimora. Leur avocat a toutefois réussi à obtenir leur liberté provisoire. Ces personnes ont tenté de faire passer illégalement 196 tortues étoilées de Madagascar à destination de l’Indonésie.

Les tortues endémiques étaient dissimulées dans un carton et 3 grandes valises. Les bagages ont été transportés directement sur le tarmac de l’aéroport sans passer par les points de contrôle de la salle d’embarquement. Les talons des tickets de bagages étaient déjà accrochés alors qu’ils n’étaient pas passés au scanner. C’est ce qui a permis à la police des frontières et la douane de remonter le réseau des trafiquants une fois les tortues découvertes.

Un chauffeur et 4 manutentionnaires ont été arrêtés à Ivato. Ils ont transporté dans un véhicule de service de l’aéroport les valises contenant les tortues, sans passer par les points de contrôle. 2 personnes se trouvant à l’intérieur de l’avion ont été également arrêtées. Après enquête, seules 3 personnes ont été placées sous mandat de dépôt, dont deux employés de l’aéroport.

Les tortues ont été confiées au service des eaux et forêts d’Antananarivo. 157 tortues ont été relâchées dans la forêt de Sirempo dans la commune de Marolinta à Fort Dauphin.

Cette saisie spectaculaire à l’aéroport d’Ivato montre l’ampleur du trafic de tortues entre Madagascar et l’Asie. Une tortue se vend à 1 700 USD l’unité sur le marché asiatique, de quoi attiser la convoitise des trafiquants. L’été dernier, plus de 90 tortues ont été saisies à l’aéroport de Majunga, cachées dans une valise sous des couches pour bébé. La personne arrêtée en était à sa 9ème expédition pour Bangkok. Depuis le début de l’année, 29 affaires de trafic de tortues sont traitées au niveau du tribunal de Majunga.

WWF a sorti un rapport alarmant sur ce trafic qui prend de l’ampleur : 103 espèces de faune et de flore (62 espèces végétales et 41 espèces animales) sont menacées d’extinction à cause de ces braconnages illégaux.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *