Actualité

26 avril 2012

Tennis de table : un diplôme international octroyé à chaque entraineur malgache !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
tennis de table

Un sport encore peu médiatisé à Madagascar, le tennis de table est en effet une discipline qui mérite sa place. Il fut un temps où la Grande île était le favori dans tout l’Océan Indien, mais ce privilège a connu un déclin à cause de nombreux facteurs, entre autres le manque de moyens, de cadres techniques, mais surtout très peu de clubs possèdent un entraineur.

C’est ainsi que la fédération malgache de tennis de table s’est préparée pour recevoir un expert international pour une formation de haut niveau justifiée d’un diplôme niveau 1 ou niveau 2 reconnu mondialement. L’objectif de la fédération est de renforcer les acquis des entraineurs, un programme qui entre dans le cadre de la préparation de la relève, et d’insérer cette discipline dans les écoles. De plus, la dernière formation date de 2009 avec le Togolais Kaka Lawson. La fédération se dit qu’il est temps de s’activer.

Le Suisse Georg Sillberschmit, ancien directeur technique national de l’équipe nationale Suisse et ex-entraineur de l’équipe nationale d’Allemagne, est déjà dans nos murs pour   dispenser, durant son séjour, ladite formation en conformité avec les normes internationales. Le gymnase couvert d’Ankorondrano servira de local pour les stagiaires qui seront dotés du titre d’entraîneurs niveau 1 (25 participants issus des ligues régionales d’Anala­manga, Haute-Matsiatra, Amoron’i Mania, Vakinan­karatra et Alaotra-Mangoro) et niveau 2 (13 participants ayant déjà le niveau 1). Notons que le stage pour les niveaux 2 est une grande première pour notre pays, ce qui n’est pas le cas pour notre île voisine Maurice, qui nous devance de loin dans cette discipline.

Une série d’examens va assaillir les aspirants durant leur stage, aussi bien théoriques que pratiques. Pour les postulants du niveau 1, après les cours de Georg Silber­schmidt, ils auront à appliquer leurs acquis dans leur club respectif pendant trente heures dont cinq avec l’assistance des cadres de la Fédération. C’est la condition sine qua non pour décrocher le diplôme international de niveau I.  Mais comme tous examens, la chance d’acquérir ce valeureux papier n’est accordée qu’aux meilleurs.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *