Actualité

28 novembre 2011

Société : c'est la mayo !

More articles by »
Written by: HR
Étiquettes :

Plus d’une vingtaine de personnes se sont retrouvées à l’hôpital pour causes d’intoxication alimentaire. Atteintes de vomissements, diarrhées, tremblantes et pris de vertiges, les personnes ont été reçues au service d’urgence de l’HJRA dans la journée du samedi. La source de l’intoxication de 20 personnes, présentant les mêmes symptômes, a vite été trouvée lorsque les victimes ont déclarées avoir mangé de la salade « composée » au marché d’Andrahavoangy le jeudi dernier.

Plus d’une vingtaine de personnes se sont retrouvées à l’hôpital pour causes d’intoxication alimentaire. Atteintes de vomissements, diarrhées, tremblantes et pris de vertiges, les personnes ont été reçues au service d’urgence de l’HJRA dans la journée du samedi. La source de l’intoxication de 20 personnes, présentant les mêmes symptômes, a vite été trouvée lorsque les victimes ont déclarées avoir mangé de la salade « composée » au marché d’Andrahavoangy le jeudi dernier.

Ce sont des habitués de la gargote et c’est la première fois que cela s’est produit. La culpabilité du fameux composé est irréfutable puisque le vendeur lui-même faisait partie des victimes. En effet, ce dernier a déclaré avoir mangé tous les restes invendus de la fameuse salade, ce qui explique sa présence aux côtés de ses clients d’infortune. C’est la mayonnaise qui a tourné. Le médecin des urgences explique aux malades que les aliments conservés sous la chaleur ainsi que l’utilisation d’assiettes en plastique, permettaient la prolifération des microbes à l’origine des intoxications alimentaires.

En cette période de grosse chaleur, les mesures d’hygiènes doivent être respectée par tous, que l’on soit vendeur de salade ou non. Par exemple, une viande décongelée et recongelée à nouveau est impropre à la consommation. Avec les délestages intempestifs de la JIRAMA, les produits conservés dans le congélateur doivent être vérifiés si la coupure de courant à duré trop longtemps. Il vaut mieux jeter la nourriture que de se retrouver aux urgences en crachant ses boyaux.

Au service des urgences, d’autres personnes ont été victimes d’intoxication alimentaire. Ces dernières se sont rempli la panse lors d’un banquet de mariage. La diversité du menu proposé en self service n’a pas permis d’identifier la cause de leurs maux. On soupçonne la présence de fruits de mers qui ont été mal conservés. Heureusement, les personnes ont été soignées sans problèmes. Il faut faire attention aux procédures d’hygiènes et de conservation des aliments. Si l’on n’est pas sûr de la qualité d’un repas, il vaut mieux ne pas en manger. Un conseil du médecin chef des urgences que ces victimes n’oublieront pas de si tôt.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *