Actualité

22 novembre 2011

SOCIAL : Emeutes à Behoririka, des chinois ont brutalisé des employés

More articles by »
Written by: HR

A bouts de nerfs, et ne supportant plus les agissements des Chinois envers leurs employés malgaches, la foule a manifesté sa colère contre deux commerçants chinois. L’incident dans la galerie Venic à Behoririka a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

En effet deux employés accusés d’avoir essayé de voler leur propriétaire, ont été tabassés et électrocutés par le patron de la boutique. Visiblement mal en point, les deux personnes ont été évacuées à l’hôpital HJRA. Cependant une rumeur a circulé annonçant la mort des deux employés malgaches. Enragée, la foule s’est attroupée devant la galerie et a réclamé vengeance. Les boutiques de la galerie ont vite baissé leurs stores.

Selon la police, au moins 3000 personnes se sont attroupés à Behoririka, prêts à déloger les Chinois qui s’étaient enfermés dans la galerie. Cette situation a généré de nombreux embouteillages. Un groupe d’individus malintentionnés s’est mêlé à la foule dans le but de piller quelques boutiques et mettre le feu aux poudres. Des barrages ont été érigés en très peu de temps au niveau de Soarano et des pneus ont été brûlés. Les individus s’en sont pris à des étrangers qui se trouvaient dans les environs.

Les éléments de l’Emmo/reg sont arrivés rapidement sur les lieux, le général Richard Ravalomanana à leur tête. Des tirs de sommations ont dû être tirés et des grenades lacrymogènes ont été utilisées pour disperser la foule. Les Chinois ayant perpétrés les méfaits ont été arrêtés et placés en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la police.

L’ambassade de Chine a sorti un communiqué exhortant ses ressortissants à respecter la loi locale et à cohabiter harmonieusement avec le peuple malgache. Le retour au calme ne semble pas rassurer l’opinion publique pour autant. Les émeutes et les pillages de 2009 sont encore bien présents dans la mémoire des malgaches.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *