Actualité

26 janvier 2012

Secteur extérieur : vers une baisse des réserves en devises

More articles by »
Written by: Julia

L’année 2011 a été une année de réussite pour la Banque Centrale de Madagascar, puisqu’elle a pu réaliser plus d’un milliard USD de réserves en devises. Chose que le Président de la HAT n’a pas oublié de mentionner dans son discours lors de la présentation de vœux avec les opérateurs économiques. Il a avancé que cet exploit avait été atteint grâce aux compétences des dirigeants et de tout le personnel de la banque Centrale.En tout cas, la politique de prudence menée depuis 2004 par la Banque Centrale a permis de maintenir la cadence en matière d’échanges avec l’extérieur. Recommandée par les techniciens ayant rédigé la loi de finances 2012, cette politique de prudence doit se poursuivre pour cette année. C’est ainsi que les autorités en place n’ont pas envisagé la nomination d’un nouveau gouverneur.

Le secteur monétaire n’est toutefois pas mis à l’abri d’une possible baisse des réserves en devises et d’une dépréciation de l’ariary.  Concernant les réserves en devises, la baisse est plausible en raison de plusieurs facteurs. Les secteurs pourvoyeurs de devises, en l’occurrence le secteur minier, le tourisme, le textile, rencontrent tous des difficultés. En effet, les grandes entreprises minières ont terminé leur phase d’installation, quant au secteur textile, l’AGOA est toujours suspendu. Le secteur tourisme connaît également des difficultés en tenant compte des remarques faites par le président de l’ONTM lors de la présentation des nouveaux membres du conseil d’administration.

A ne pas oublier aussi qu’une détérioration de la position extérieure sera probablement aggravée par la hausse des importations. Cette augmentation des importations est due aux produits pétroliers qui sont très consommateurs de devises. A titre d’exemple, en 2011, la valeur des importations pétrolières s’est chiffrée à 600 millions USD soit 60% des importations totales. Ce qui risque d’augmenter encore puisque la JIRAMA a prévu d’utiliser la centrale thermique à gas-oil en attendant l’énergie éolienne promise par les autorités de la HAT.

Quant à l’ariary, une dépréciation est attendue cette année. Dépréciation de l’ordre de 2.2% face aux DTS et de 3.2% par rapport au dollar. Néanmoins, la situation n’est pas aussi dramatique grâce à la politique prudente adoptée par la Banque Centrale et les difficultés vécues par l’économie européenne.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *