Actualité

15 mars 2012

Satan aurait-il débarqué à Ambatovy ?

More articles by »
Written by: Madahoax

Lors d’un essai technique un gaz nauséabond s’est échappé de l’usine. Tout Ambatovy a cru à la fin du monde.  Les émanations de dioxyde de souffre ont terrorisé la population à majorité chrétienne. Seul le Malin pouvait sentir ainsi…

Ambatovy situé à Tanandava Toamasina est un projet minier de nickel et de cobalt de grande capacité de production qui s’inscrit sur la durée. Le coût de sa construction avoisine les 5,5 milliards de dollars, ce qui fait d’Ambatovy le plus important investissement étranger jamais réalisé à Madagascar. Opérationnel depuis le début de l’année. Elle est l’une des plus grands usine d’exportation  en Afrique sub-saharienne et dans cette partie de l’Océan Indien.

Dernièrement du dioxyde de soufre ou du SO2 s’est échappé de l’usine touchant une zone de 500km de long et 200km de large. Quelques personnes présentes sur les lieux au moment de l’incident ont affirmé avoir ressenti des irritations aux yeux et des problèmes respiratoires durant plusieurs minutes. Suite aux réclamations des habitants, la compagnie a diligenté un médecin afin d’examiner les personnes vivant dans les zones environnantes. A peu près cinquante personnes ont été examinées dont la moitié souffrait réellement de troubles respiratoires. Les responsables en partenariat avec les autorités environnementales régionales ou ONE ont également poursuivi des tests environnementaux pour définir l’impact de cet échappement

 

Lors d’une conférence de presse conjointe avec  les responsables du projet Ambatovy, le Chef du district de Toamasina I, Jean Jugus Razafiarisoa a déclaré qu’effectivement un défaut de manipulation s’est opéré à Ambatovy et que du gaz s’est évaporé sur quelques kilomètres. Mais contrairement aux rumeurs personne n’a succombé et les malades ont reçu tous  les soins nécessaires.

 D’après les dires d’un des responsables, 14 démarrages sur 15 avaient été accomplis sans problème. Seul ce dernier a rencontré des difficultés. Malgré cette catastrophe écologique, l’usine ne fermera pas ses portes.  Ambatovy  se dit prêt à dédommager la population au cas où le dioxyde de carbone se serait  répandu sur  les cultures. Sous d’autres cieux la Compagnie ne s’en serait pas tirée à si bon compte.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *