Actualité

25 mai 2012

Sans bailleurs, pas de relance économique

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , ,
developpement mada

En trois ans de gouvernance, le discours a changé. Finalement Madagascar a besoin des bailleurs de fonds pour sortir la tête de l’eau. Lors de son passage chez Ban Ki Moon, Andry Rajoelina a appelé les bailleurs de fonds pour qu’ils reprennent leurs financements. Le président de la Transition a déclaré que malgré la réduction des dépenses de l’Etat de 40%, la croissance économique n’a pas été au rendez vous. Il manque les investissements publics et l’aide financière extérieure pour que le développement de Madagascar puisse se faire.

Se démarquant tout de même de ses prédécesseurs, le président de la Transition s’est présenté en tant que bon gestionnaire des affaires de l’Etat. Il a respecté les échéances des dettes contractées par les anciens dirigeants sans avoir eu des aides extérieures et tout en permettant à la machine administrative de fonctionner. Rajoelina n’a pas caché les réalités sociales du pays, mais reste positif quant à son avenir. Avec les richesses naturelles du pays, Madagascar peut devenir la vitrine de l’Océan Indien voire même de l’Afrique dans les 10 prochaines années.

Tel un véritable programme d’un futur candidat aux présidentielles, Rajoelina a présenté sa vision de Madagascar. Faire du pays le grenier à riz du contient africain. Ensuite, avec plus de 5000 km de plages, Madagascar serait la destination touristique incontournable de l’océan indien. En support, les infrastructures obsolètes en termes de production d’électricité seront  remplacées par des systèmes hydrauliques et éoliens. Enfin, les activités d’extraction minière auront des retombées positives sur le niveau de vie des malgaches avec une meilleure répartition de la croissance.

Si cela n’est pas un discours de propagande, cela y ressemble beaucoup. Même s’il n’a jamais évoqué sa candidature, son discours au niveau international est ambigu. En tout cas, l’offensive de charme auprès des bailleurs de fond est en marche, tout comme la feuille de route. Qu’il le veuille ou non, la communauté internationale ne dérogera pas de ses principes : l’application du processus de crise contre la reprise des financements.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *