Actualité

18 mai 2012

Revalorisation de l’élevage de chèvres à Ampanihy ouest

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
chevre angora

Dans l’économie malgache, l’élevage reprend peu à peu une place importante.  Le projet de soutien au développement rural a financé 20 associations d’éleveurs pour relancer l’élevage caprin à Ampanihy ouest.

Lors de la foire de l’élevage et de la production animale à Nanisana, le président de l’association  Marohana Justin Soamihary a précisé que l’association faisait partie des groupements bénéficiaires du soutient du PSDR pour un montant de 4 millions Ar. C’est surtout grâce à ce financement que ces derniers ont pu s’acheter des chèvres angoras à raison d’environ 500 000 AR l’unité pour une chèvre âgée de 4 ans et 400 000 Ar pour une femelle de 1 an. Selon les éleveurs, la laine fournie par ces chèvres est de bonne qualité. Il faut savoir qu’à partir de 1 an, une chèvre angora peut déjà être tondue. Par contre, une femelle donne  1,5 kg de laine par tonte alors qu’un mâle peut en fournir plus, soit 2kg.

A Madagascar, l’élevage de chèvres à laine peut faire vivre une famille entière avec un kilo de laine vendu à 12 000 Ar. La tonte se fait 2 fois par an et une chèvre  peut mettre bas une fois par an. L’élevage caprin pourrait être un nouveau souffle pour le secteur primaire. Aussi, pour aider la population d’Ampanihy, le PSDR compte  d’ici quelques années, multiplier la population caprine de l’espèce angora. Cela permettra de relancer non seulement l’élevage de cette espèce mais aussi la fabrication de tapis mohair, l’activité qui autrefois faisait la renommée d’Ampanihy. Faute de production locale, les fabricants de tapis étaient obligés d’importer la laine de l’étranger.

Si l’élevage de chèvres angora se développe à Ampanihy, le tissage de tapis mohair verra son coût de production diminuer grâce à un approvisionnement local en laine de bonne qualité. Aussi, afin d’atteindre cet objectif, les associations de paysans ont reçu du PSDR des formations techniques axées sur les soins des chèvres et leur gestion. Bien sûr, ces derniers devront investir dans les différents traitements et soins pour leur cheptel. Toutefois, avec l’appui du PSDR et de la Banque mondiale, tout est possible.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




One Comment


  1. Magnifique, j’adore ce sujet !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *