Actualité

24 janvier 2012

Réunion au sommet à Pretoiria, entre désinformations et bluffs

More articles by »
Written by: Julia

Dernièrement, le retour tant attendu et surtout raté de l’ancien Président Marc Ravalomanana, exilé en Afrique du sud, a marqué l’actualité locale. Le régime de Transition actuel propose une alternative face à cet échec et aussi par crainte d’éventuelles retombées, et lui proposer une escorte personnelle. Ainsi un avion spécial sera affrété pour le ramener et le traduire devant la justice malgache sans craindre pour la sécurité des autres passagers.

Les démarches pour effectuer cette opération ont déjà été menées par les autorités malgaches et communiquées au gouvernement sud-africain. D’autre part, le Général Richard Ravalomanana a déclaré, face à cette situation, que la capture de cet exilé se fera grâce à de nouvelles négociations avec l’Afrique du Sud. La Troïka, organe de la communauté d’Afrique Australe (SADEC), quant à elle a convié le président de la HAT et d’autres personnalités politiques tels que le ministre des affaires étrangères, les chefs des mouvances de l’opposition, les représentants et les délégations de la mouvance Marc Ravalomanana à se réunir à Pretoria. L’invitation a été refusée par le président de la HAT.

De son côté, la mouvance Ravalomanana a déclaré que les dirigeants de la Transition se montrent immatures face à la situation de crise actuelle. Il semble évident pour eux que cette initiative n’est qu’un leurre, une stratégie mise en place pour pouvoir le juger sur le territoire malgache. Les affaires ne font que se corser notamment par les communiqués contradictoires qui ont été émis par le gouvernement et les mouvances de l’opposition. Les premiers déclarent ignorer l’existence d’un Notam en faveur de Ravalomanana l’empêchant de fouler le sol malgache, tandis que les opposants accusent toujours le Président de la Transition d’être à l’origine de cette interdiction d’entrée sur le territoire.

D’autres informations vont même plus loin, en infirmant que ce dernier devait atterrir à Morondava afin de minimiser les dégâts et de maintenir l’ordre au sein des environs de l’aéroport d’Ivato. La compagnie aérienne Airlink a affirmé également que dès son atterrissage il aurait dû être confié aux autorités, propos appuyé par le Général Richard Ravalomanana, qui met tout en œuvre pour arrêter le patron de Tiko.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *