Actualité

18 avril 2012

Recouvrement forcé pour le groupe Tiko

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
tiko mada

Suite à la requête de l’Etat au sujet des impayés du groupe Tiko, plusieurs opérations ont été déjà entreprises pour régler les arriérées. Encore jugées insuffisantes, la direction générale des impôts (DGI) a lancé une procédure de recouvrement forcé.

Selon un responsable auprès du ministère des Finances et du Budget, « il s’agit d’une procédure normale appliquée pour toutes les entreprises qui sont insolvables vis-à-vis du fisc, et non pas uniquement une mesure contre le géant agroalimentaire de l’ancien président Marc Ravalomanana ». Pour rappel des opérations déjà menées, des marchandises, notamment du riz, stockées au port de Toamasina ont été réquisitionnées par l’Etat pour être mis en vente. Une action initiée par une structure dénommée « cellule opérationnelle ». Les comptes bancaires du groupe ont aussi fait l’objet d’un gel. Cela ne suffisait pas à couvrir les 30 milliards d’Ariary dû au fisc et à la douane. C’est ainsi qu’à la lumière des textes en vigueur régissant le recouvrement forcé, le défaut de paiement conduit à la saisie des biens, 15 jours après la notification du Titre de perception.

Force est de constater que pour sa défense, la société ne pouvait procéder au paiement que lorsque les unités de production seraient de nouveau en marche. Il fut un temps où des négociations ont été entreprises avec les autorités mais il s’avère que ça n’a rien apporté. Pour sa part l’avocat du groupe Tiko, Solo Radson affirme ne pas être au courant de cette mesure.  Peut-être que ses patrons n’ont pas encore reçu une notification à ce sujet.

Cependant on remarque dans les points de vente quoique discrets, des produits Tiko comme la margarine « Marna Gold » ou encore le fromage BIBA. Selon les rumeurs, ils proviennent de l’usine Tiko Andranomanelatra dont le lait est produit par des vaches laitières toujours gardées sur les lieux. Quant aux matières premières importées, elles sont approvisionnées par des importateurs car les comptes bancaires du groupe sont encore bloqués.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *