Actualité

25 janvier 2012

Ravalomanana contre Ravalomanana, l’arrestation aurait du se faire à Morondava

More articles by »
Written by: Julia
images

Des mystères entourent le retour et même l’annulation du retour de l’ancien Président de la République Marc Ravalomanana. Selon le Commandant du CIRGN Richard Ravalomanana, bien des dégâts ont été évités dans le pays. Il a en effet, élaboré des stratégies pour procéder à l’arrestation de l’ancien Président et d’autres pour maintenir l’ordre partout dans le Grande Ile. Toutefois, le Commandant du CIRGN n’a aucunement impliqué la HAT dans toutes les opérations.Selon le Général  Richard Ravalomanana, des informations selon lesquelles Marc Ravalomanana sera prêt à se servir d’un bouclier humain pour retourner au pays et pour provoquer des dégâts par la suite, ont été reçues quelques jours avant son arrivée.  Par la suite, le commandant du CIRGN a informé la HAT et a également demandé de faire atterrir l’avion de Marc Ravalomanana à l’aéroport de Morondava pour se prévenir des éventuels dégâts.

Des agents ont alors été mobilisés à l’aéroport de Morondava, le jour de l’arrivé de Marc Ravalomanana  pour procéder à son arrestation. C’était le seul aéroport qui n’a pas reçu le Notam à l’encontre du fondateur de Tiko. Au même moment, le Général Richard Ravalomanana a été tenu de maintenir l’ordre à l’aéroport d’Ivato.  Plusieurs partisans de la mouvance Ravalomanana sont venus pour accueillir l’ancien Président. Pour éviter les éventuelles émeutes, le commandant du CIRGN a mobilisé des agents de l’Emmoreg.

Malgré la présence des forces de l’ordre, la foule s’est quelque peu révoltée et à endommagée deux véhicules suite au retour avorté de l’ancien président. Cette révolte a fait six blessés et un malheureux a même connu la mort.  Pour calmer et disperser la foule, les forces de l’ordre ont usé de gaz lacrymogène. Suite à cette émeute, certaines entreprises se trouvant sur la route de l’aéroport ont connues quelques préjudices causés par la foule.

En ce qui concerne le commandant du CIRGN, il affirme avoir coordonné toutes les opérations concernant l’arrivée de l’ancien Président. Le Général Richard Ravalomanana a même affirmé qu’il se chargera personnellement de toutes les opérations touchant l’arrestation du Président en exil en Afrique du Sud.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *