Actualité

21 mai 2012

Rajoelina d'accord pour que Ravalomanana rentre?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , ,
rajoelina ban ki moon

Pendant que les forces de l’ordre dispersaient les manifestants à Analakely par jets de grenades lacrymogènes, Andry Rajoelina rencontrait le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki Moon à New York. Figurait à l’ordre du jour l’évolution du processus de sortie de crise. Si on se fie au communiqué de la Présidence, Andry Rajoelina n’a pas eu grand-chose à défendre puisqu’il aurait apparemment accepté le retour de Marc Ravalomanana au pays.

En réponse aux questions des journalistes de la radio des Nations Unies, le président de la Transition a affirmé que « Nous sommes ouverts, dans le cadre de ce qu’on appelle en malgache  le « fihavanana », pour rétablir la paix à Madagascar. Nous sommes prêts à discuter pour rétablir cette paix afin que le pays puisse vivre dans la sérénité et que le peuple malgache puisse s’éloigner des troubles». Il est clair que toute poursuite juridique est close, une affirmation sortie de la propre bouche du président de la HAT. En marge de cette déclaration, il a souligné que l’objectif de son entretien avec Ban Ki-Moon a été de faire un point sur les décisions déjà entreprises ainsi que sur les évolutions de la situation politique et économique de Madagascar. Surtout, il faut accélérer l’organisation des élections étant donné que les experts des Nations Unies sont déjà sur place. Andry Rajoelina est donc prêt à mettre fin à ce régime Transitoire, qui n’a que trop duré, pour le bien du peuple malgache.

 L’opposition n’a pas perdu de temps pour profiter de cette déclaration et enfoncer le clou. Mamy Rakotoarivelo, chef de la délégation de la mouvance Ravalomanana a aussitôt déclaré devant ses partisans à Magro que « nous avons jusqu’à la fin de la semaine pour faire rentrer Marc Ravalomanana au pays ». Les autres compagnons de lutte, présents au Magro, n’ont pas hésité à souligner que seul le retour de l’ancien président est la solution pour sortir de la crise. Si tout se confirme, l’article 20 sera donc appliqué dans les termes que la partie de l’opposition a toujours prôné : « retour sans condition des exilés politiques». Les pressions tant internes qu’externes ont finalement eu raison de Andry Rajoelina. En tout cas, la date pour le retour de l’ancien chef d’Etat a déjà circulé : ce sera pour le 26 mai. C’est sûr que la foule sera au rendez-vous pour l’accueillir à l’aéroport d’Ivato. Les forces de l’ordre aussi ?

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *