Actualité

28 juin 2012

Qui pourra se présenter aux élections présidentielles?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , ,
rajoelina_ravalomanana

Les préparatifs concernant la mise en œuvre de la réunion entre Rajoelina et Ravalomanana ont commencé. La communauté internationale est unanime concernant la feuille de route, c’est le seul cadre légal de sortie de crise pour Madagascar. Cependant, une rencontre entre le président de la Transition et le président déchu est importante afin de lever les blocages actuels dans la mise en œuvre du processus de sortie de crise.

Au sein de la SADC, les avis des membres sont partagés concernant les positions à prendre concernant la possibilité pour Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana de se présenter aux prochaines élections présidentielles. L ‘ Afrique du Sud, la Tanzanie et la Zambie seraient d’accord pour que les deux protagonistes se présentent. Ce serait l’occasion de trancher une bonne fois pour toute qui aurait la faveur des malgaches dans le cadre d’une élection libre et transparente. Ce scénario aurait l’appui des américains. Selon un membre du bureau de liaison de la SADC, ces derniers ont « constaté que les malgaches qui aspirent à la candidature de l’ancien président sont nombreux. Empêcher la candidature de celui-ci risque de créer une autre crise politique post-électorale ».

La candidature des deux chefs de file sera discutée lors de leur rencontre. La communauté internationale est divisée puisque la France, la Chine et la Russie opteraient pour la disqualification des deux protagonistes à la course à la magistrature suprême afin d’éviter toute tension. La rencontre promet de grands débats houleux. Toutefois, peu importe ce qui sera décidé, la SADC demande des garanties au préalables pour le respect de la parole donnée et des engagements qui seront pris au cours de cette rencontre :

« Si les deux parties SEM Andry Rajoelina, président de la Haute Autorité de la Transition et l’ancien président Marc Ravalomanana ne sont pas en mesure de parvenir à un accord pour assurer la mise en œuvre de la suite de la feuille de route, les parties qui sont responsables de l’échec seront désavoués par la communauté internationale dans la suite du processus mis en œuvre ». De retour du Brésil, Andry Rajoelina a averti les politiciens que ces derniers ne doivent pas être un obstacle à la tenue de sa rencontre avec Ravalomanana. C’est déjà un bon début, on attend de voir la suite.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *