Actualité

13 février 2012

Quand les taïwanais se mettent à l’œuvre

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Arrivés depuis le début de l’année, des volontaires taïwanais ont profité de leur passage à Madagascar  afin de prodiguer des soins aux habitants de l’île. En collaborant avec le Rotary Club Fianarantsoa, ces derniers ont fait plus que soigner.

Dernièrement, une quarantaine de volontaires taïwanais ont portés main forte aux populations vulnérables dans certains districts de Fianarantsoa,  Région de Haute Matsiatra. En collaborant avec le Rotary Club Fianarantsoa, ces volontaires taïwanais ont porté secours aux couches les plus défavorisés de cette région. Ayant un objectif identique, celui de soigner gratuitement les malades,  le Rotary Club local et les taïwanais, ont pu attirer facilement l’attention de la majorité de la population. La gratuité des soins a incité les habitants à leur faire confiance. Ils n’ont pas hésité à mettre leur vie aux mains de leurs bienfaiteurs.

La majorité des patients souffraient surtout de maladies stomacales et dentaires. Mais ce qui a le plus touché lors de leur passage dans la Région Haute  Matsiatra, c’est le cas des 2 enfants atteints d’hydrocéphalie.  L’hydrocéphalie est une pathologie qui se manifeste par une augmentation excessive des liquides céphalorachidiens, ce qui provoque une dilatation de l’encéphale. On reconnait surtout cette maladie par l’augmentation de volume de la tête. Maladie, de cause toujours inconnue de nos jours, elle touche approximativement 1 à 4 enfants sur 100, dont la survie dépend entièrement de la gravité de la maladie.  Ces 2 enfants  seront dans un délai proche, évacués à Taïwan afin de subir une opération chirurgicale. Selon les informations recueillies sur place, c’est le Rotary Club lui-même qui à pris en charge tous les frais de ces volontaires taïwanais. Le Rotary Club a également souligné que d’autres régions de l’île,  bénéficieront bientôt de cette initiative lorsque ces volontaires taïwanais  reviendront à Madagascar.






 
 

 

Les dentistes n'ont plus le sourire aux lèvres

La santé bucco-dentaire est essentielle pour une bonne qualité de vie. Cependant rares sont les Malgaches qui consultent un dentiste régulièrement. Profitant de la semaine consacrée à la santé bucco-dentaire à Madagasca...
by Madahoax
0

 
 

Insécurité dans l’Ihorombe : facteur de blocage pour les producteurs

Ihorombe est l’une des 22 régions de la Grande île à subir la persécution des « dahalo ». L’insécurité reste le principal élément de blocage de la production agricole dans l’Ihorombe, alors que cette localité...
by Madahoax
0

 

 

Madagascar : Les Sakalava du Boina se préparent pour le « Fanompoam-be »

Malgré les influences étrangères, celles-ci  n’ont pas tout à fait réussi à acculturer certains traditionnels du pays. Comme chaque année, les Sakalava se réunissent dans le doany (sanctuaire sacré) de Miarinarivo M...
by Madahoax
0

 
 

Et c’est reparti pour une 19e Edition du festival Donia.

La ville de Nosy Be accueille depuis  dix-neuf ans, le grand festival dédié à la culture et à la musique. Le DONIA, nom attribué au festival, est un langage Sakalava qui signifie la vie, la belle vie. Il est le fruit de l...
by Madahoax
0

 

 

Miarinarivo a son nouveau centre télécom communautaire.

T.S.F est la première O.N.G humanitaire spécialisée en télécommunications basée à Pau. Elle travaille étroitement avec  la Commission Européenne et les Nations unies. Depuis ses onze ans d’existence, elle a collabor...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *