Actualité

6 mars 2012

Economie : Promouvoir une exportation dans les normes pour le commerce du Girofle

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

 Depuis quelques années on a remarqué une embellie notable du volume des exportations des produits phares tels que la vanille, le girofle, le litchi. La production de girofle a été particulièrement intéressante cette année.

La production de girofle tient  une place importante dans la région Analanjirofo. Actuellement, l’augmentation des  demandes venant de l’extérieure rapporte de nombreuses  devises au pays. Pour le ministre du commerce, Olga Ramalason, l’objectif est surtout de fidéliser les clients. Pour cela, la production doit répondre à certaines normes.

Il existe quelques démarches à respecter pour atteindre  les normes de qualité internationales. A commencer au  niveau de la récolte jusqu’à l’expédition sur Toamasina. Le ministère du commerce a déjà installé cinq contrôleurs assurant la gestion des bureaux de pré-conditionnement aux chefs lieux de district de Fénérive Est, Vavatenina, Mananara Nord et Maroantsetra.  Ces agents ont pour mission le contrôle de la qualité du clou, de la griffe et de l’essence de girofle. Cette démarche donnera à la grande île l’occasion de montrer aux importateurs internationaux le savoir faire et le sérieux des exportateurs malgaches.

Lors  de sa visite dans la région Fénérive Est, Olga Ramalason a également rencontré les opérateurs locaux. Des questions concernant les normes de qualité et les lois qui régissent l’exportation y ont été soulevées. Afin d’améliorer la production et  gérer au mieux les problèmes et les intérêts des producteurs,  le ministère du commerce a suggéré la création d’une association des paysans producteurs. À l’issue de cette rencontre, ces derniers ont procédé à la signature d’une convention de partenariat qui vise à la sécurisation de marché du girofle.

Dernièrement, le ministère du commerce a organisé une campagne pour lutter contre la prolifération des produits périmés ce qui, par la même occasion diminuera les risques d’intoxication alimentaire.






 
 

 

Cinq sociétés primées par le projet Cap Export

La Chambre de Commerce et d’Industrie France Madagascar a lancé le concours du meilleur exportateur de l’année dans le cadre du projet Cap Export. Avec plus de 200 entreprises et plus de 400 projets qui ont bénéficié d...
by Madahoax
0

 
 

Baisse de production du pois de cap

Madagascar est un pays exportateur de matières premières. Notamment, le pois de cap. Malgré le fait qu’il soit de bonne qualité, le coût très élevé des semences pénalise lourdement les producteurs. Désormais, les ex...
by Madahoax
0

 

 

Business : Les girofles de Madagascar

La production nationale de clous de girofle est estimée à 20 000 tonnes par an, ce qui fait de Madagascar le deuxième producteur de girofle au monde, loin derrière l’Indonésie qui en produit au moins 80 000 tonnes. La pr...
by Julia
1

 



One Comment


  1. Apprendre à Trader

    Un veritable travail d orfevre, vous nous faite reellement plaisir.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *