Actualité

15 décembre 2011

Problèmes de délestage : pourquoi pas le nucléaire ?

More articles by »
Written by: Madahoax

L’Institut National des Sciences et des Techniques Nucléaires (INSTN) apporte ses contributions concernant le développement du pays. Face aux délestages et divers problèmes rencontrés par la JIRAMA, le professeur Joël Rajaobelison propose l’énergie nucléaire : il faut diversifier les sources d’énergie et le nucléaire présente des avantages qui méritent d’être étudiés de plus près.

Les problèmes de la JIRAMA ont montré les limites du système de production thermique. Le fuel étant de plus en plus cher, la société vend à perte. Madagascar a un potentiel indéniable si on utilise l’énergie hydroélectrique. Cependant, le changement climatique perturbe le fonctionnement des barrages : le tarissement et l’assèchement des lacs entraînent une sous production d’énergie. Les énergies renouvelables ou énergies propres telles que l’éolienne et le solaire sont parfaites pour électrifier des petites villes ou des communes rurales, elles ne produiront jamais suffisamment de puissance pour alimenter une ville industrielle.

Le choix du nucléaire n’est pas si insensé que cela. Le sous-sol malgache dispose d’énormes quantités d’uranium comme l’atteste les quinze compagnies qui sont en phase de test et d’exploration pour l’exploitation de ces gisements. Ce ne sont pas les partenaires techniques et financiers qui manqueront du moment qu’il y ait une véritable volonté politique derrière.  Le professeur Raoelina de préciser que le Maroc fait partie de ces pays africains qui ont opté pour le nucléaire afin de résoudre ses problèmes d’énergie. Nous avons déjà la matière première. Les sociétés qui explorent l’uranium peuvent aider techniquement et financièrement avec l’appui des bailleurs de fonds traditionnels, pour la construction d’une ou deux centrales.

La gestion des déchets nucléaires ainsi que les sites de stockages pourraient poser des problèmes. Mais les pays développés rencontrent les mêmes problèmes, ce qui ne devrait pas constituer un blocage. De plus, Madagascar n’est pas sujette à des tremblements de terre… En fait, en y regardant de plus près, la proposition des chercheurs de l’INSTN se défend et mérite d’être débattue.

 






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *