Actualité

6 avril 2012

Premières arrestations dans l’affaire du meurtre du général Claude Ramananarivo

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
Général Jean Bruno Wilfried Razafindrakoto

C’est avec fierté que le général de division Jean Bruno Wilfried Razafindrakoto a annoncé l’évolution de l’enquête sur le meurtre de l’ancien commandant de la gendarmerie nationale et sa famille.

Les premières arrestations ont étaient effectuées 24 heures seulement après la découverte macabre à Andohan’i Mandroseza. D’après les explications du général de division, les investigations de la gendarmerie se sont orientées vers le vol de la Toyota Rav4 du défunt. Suite à cela, une personne a été arrêtée et deux autres suspectées, tandis que le véhicule a été récupéré. Cependant, le général Razafindrakoto n’a pas voulu en dire davantage, « étant donné que je suis tenu par le secret de l’enquête, et surtout pour ne pas entraver les procédures actuellement en  cours ».

La brigade en charge de l’enquête a par la suite montré sa volonté d’élucider l’affaire jusqu’au bout. Et en marge, le ministre des forces armées, Général Rakotoarimasy Lucien, n’a pas cessé de réitérer que pour assurer la sécurité, le fokonolona devrait prêter main forte aux agents des forces de l’ordre en signalant les faits suspects et de véhiculer toutes les autres consignes déjà données par les responsables des forces de l’ordre.

Depuis le mois dernier et face à la recrudescence des actes de banditisme, les militaires et gendarmes ont été mobilisés pour aider les éléments de la police pour faire régner l’ordre. Après seulement une semaine, les militaires ont arrêtés fautes de moyens malgré les trente 4×4 donnés par Andry Rajoelina. Les gendarmes ont décidé de s’appuyer sur l’aide des villageois pour mener à bien leur mission.

La veillée funèbre en hommage du général Claude Ramananarivo, de sa femme et de sa fille se déroule à la caserne Ramarolahy Philbert de Betongolo. Ensuite, une messe en leur honneur sera réservée durant les funérailles qui se tiendront à l’église Saint Joseph de Mahamasina avant leur ensevelissement  au tombeau familial d’Ambohimandroso Amberobe.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *