Actualité

20 avril 2012

Pharaon club : trente mineurs appréhendés !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
jeunes

Un assaut surprise a été engagé par la police des mœurs et de la protection des mineurs sur les lieux du Pharaon club, une boite de nuit sise à Ambohidahy. Apparemment, les forces de l’ordre ont été informées de l’existence d’enfants mineurs dans ce club qui organisait habituellement « des bals de jeunes ».

« Une trentaine d’enfants de 12 à 15 ans ont été embarqués par la police, après une descente sur terrain », relate le communiqué de la police. En effet, vers 15 heures de l’après-midi, le minibus policier a  effectué deux voyages pour transporter tous les mineurs vers la centrale à Tsaralalana. Interrogés, les riverains se disent être étonnés de la présence de ces jeunes sur les lieux tous les mercredis, jeudi, vendredi et samedi. Certains prétendent que ces gosses fumaient du cannabis et buvaient de l’alcool et pour s’en procurer, soit ils dilapidaient leur frais de scolarité, soit ils vendaient leur vêtement.  Un bien triste cas pour certains parents qui étaient obligés de récupérer leurs progénitures, ivres, au commissariat de police de Tsaralalana,

Ne se contentant pas des faits, les agents responsables des investigations ont approfondi leur recherche. Auditionnées, des jeunes filles retrouvées aussi sur les lieux avouaient qu’elles payaient seulement 3 000 Ariary pour entrer dans le club Pharaon. Rouges de honte, certaines ont balancé qu’elles étaient payées pour poser nues et plus lorsqu’elles acceptaient de faire un rapport sexuel. Pour sa défense, le propriétaire, un ressortissant étranger, clamait que c’était un coup monté, que les « bal des jeunes » étaient prévus pour les adolescents. Quoi qu’il en soit, ayant vérifié, la police confirmait qu’il y avait bel et bien une chambre secrète utilisée pour ses actes indécents. Dans le déroulement de l’enquête, on a arrêté les gérants ainsi que la femme qui avait servi des boissons alcooliques aux mineurs.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




2 Comments


  1. Sirène

    La police a pu régler le problème de pharaon et mis au grand jour les délirantes actes qui se passait dans ce bal des jeunes.Pensez que cet histoire s’arrête là est fausse,puisque au caveau, au jump à antanimena,à la CLT tsiadana;et à l’AKDmix ankadivato….La même histoire que celui de pharaon revient,des mineurs totalement ivre et des adultes qui en profitent pour un détournement de mineur. L’image externe des bals des jeunes dans ces lieux semble légal mais l’intérieur est totalement le contraire.


  2. That’s a smart answer to a tricky qusiteon



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *