Actualité

16 janvier 2012

Pas de chéque en blanc pour la Transition

More articles by »
Written by: Julia

La présidence n’a pas fait dans la demi-mesure lors de la journée de présentation des vœux du corps diplomatique au palais d’Etat d’Iavoloha. Le cocktail était assuré par Hédiard, traiteur renommé pour ses produits de luxes, proposant caviar, sushi, œufs de saumon, foie gras de prestige…300 personnes ont été invitées. Les artistes Vilon’Androy et Koezy ont animé la réception par des danses et de la musique typique du Sud de Madagascar. Toutefois, l’opération de charme n’a pas eu les effets escomptés. La communauté internationale a prévenu le gouvernement et le président de la transition que l’application de la feuille de route est nécessaire, mas ce n’est pas encore suffisant. La communauté internationale attend d’avantages de changements et d’implication de la part des acteurs politiques.

C’est le doyen du corps diplomatique, l’ambassadeur de l’Algérie, Benali Cherif Abdelaziz qui a pris la parole. Il a réaffirmé le soutien de la communauté internationale dans la mise en œuvre de la feuille de route, rejetant les autres initiatives mises en avant comme la conférence au sommet suggérée par l’amiral Didier Ratsiraka. Le processus de sortie de crise est difficile et dépend entièrement du bon vouloir de toutes les entités politiques. Toute tentative de remise en cause de ce qui a été accompli jusqu’ici ne sera pas acceptée. Le diplomate prévient : « les atermoiements, les faux fuyants et revirements doivent être bannis, si l’on veut que le processus actuel soit mené à bon port. Il en est de même de la politique du fait accompli et de la précipitation qui a montré ses limites et qui ne peut s’accommoder avec les rendez vous électoraux majeurs en perspective ».

Le Président et son gouvernement sont prévenus, la reconnaissance internationale n’est pas entièrement acquise. Cependant, l’ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar a indiqué que les techniciens de l’institution se préparaient à la formalisation de l’utilisation des 100 millions d’euros attribués à Madagascar pour cette année dans le cadre du FED (Fonds Européens pour le Développement). La reprise graduelle des aides budgétaires dépend de l’application de la feuille de route et la reconnaissance internationale sera acquise avec un retour à l’ordre constitutionnel, conditionné par l’organisation d’élections libres et transparentes. Andry Rajoelina a confirmé que même si la gestion de la transition consensuelle et inclusive n’est pas sans difficulté, les élections se tiendront cette année.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *