Actualité

26 juillet 2012

On a le droit de rêver

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
reve economique

Madagascar a les moyens pour se sortir de la pauvreté et de faire partie de ces pays émergents avec un taux de croissance à deux chiffres. Rien qu’en se focalisant sur les projets miniers qui ont terminé leurs premiers essais et qui envisagent de passer à la phase d’investissement, on estime à plusieurs dizaines de milliards de dollars le montant qui sera injecté dans le pays dans les dix prochaines années. Pour l’exploitation du gisement de fer de Soalala, c’est presque 8 milliards de dollars qui seront mis sur la table. Pour l’exploitation du pétrole lourd de Tsimororo, des compagnies pétrolières sont prêtes à investir 10 milliards. Des dizaines d’autre projet sont en cours d’études : pétrole, gaz naturel, charbon, uranium, terres rares, bauxite, aluminium, ilménite…Ce n’est plus une utopie, les opérateurs sont déjà en train de forer et attendent les premiers résultats.

Pour que ces milliards puissent servir au développement du pays, il faudra que les opérateurs se hissent à la hauteur des compétences et des moyens requis. Professionnalisme et hautes technologies seront la clé sinon, ce seront des entreprises étrangères qui se tailleront les plus grandes parts du gâteau. Ces gisements miniers seront exploités sur plusieurs décennies et procureront des revenus fixes à l’Etat via les taxes et autres redevances.  Pour que les entreprises puissent monter en compétence, les ressources humaines doivent être formées. On peut imaginer que des dizaines de milliers d’emplois directs et indirects seront créés.  Les opérateurs investiront dans des infrastructures modernes (hôpitaux, ports, routes, écoles…) et participeront au développement des communautés et de l’agriculture.

En s’appuyant sur un projet de société, une bonne gouvernance et des institutions fortes, il n’y a aucune raison pour que le pays ne puisse pas sortir de la pauvreté. Avec une volonté politique et des hommes intègres, c’est la première étape à franchir. Espérons que la crise de 2009 servira de prise de conscience générale pour tous les malgaches qui s’uniront derrière le drapeau et œuvrer pour la construction du pays, à l’image des africains du sud  derrière Mandela.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *