Actualité

7 décembre 2011

Obligation de transparence pour les opérateurs miniers et pétroliers

More articles by »
Written by: HR

Madagascar a déposé sa candidature pour être certifiée aux normes EITI (Extractive Industry Transparency Initiative) en 2008. Cette norme internationale veille à une meilleure gouvernance des pays riches en ressources par la publication complète et régulière des revenus des entreprises ainsi que les paiements effectués au gouvernement dans le secteur minier et pétrolier. 

EITI Madagascar est composé de représentants de la société civile dont Transparency International, des compagnies et de l’administration. Les compagnies minières et pétrolières versant plus de 100 000 USD de taxes et redevances à l’Etat, devront désormais se soumettre aux procédures de l’EITI. Cette initiative permet d’améliorer le climat des investissements à Madagascar en misant sur la transparence des revenus et redevances générés dans le secteur minier et pétrolier.

Seulement trois compagnies ont adhéré au processus EITI : Sheritt, QMM et la Kraomita Malagasy jusqu’ici, or une trentaine de compagnies minières et de prospection pétrolière sont en activité à Madagascar. La moitié d’entre elles dépassent le seuil des 100 000 USD de redevances versées à l’Etat et une dizaine ont déjà manifesté leur volonté d’intégrer le processus.

Chaque année, les entreprises et le gouvernement devront déclarer ce qu’ils ont gagné et ce qu’ils ont payé. EITI Madagascar se charge de faire les rapprochements des chiffres et les rapports seront contrôlés par des auditeurs indépendants certifiés par EITI International. Le rapport doit être complet et compréhensible par la majorité des citoyens.

Selon l’EITI,  « avec une bonne gouvernance, l’exploitation des ressources minières et pétrolières peut générer des revenus importants pour promouvoir la croissance et diminuer la pauvreté. Mais lorsque la gouvernance est faible, elle peut conduire vers la pauvreté, la corruption et le conflit (www.eiti.org) ». Vu l’engagement des entreprises pour cette initiative, on peut espérer plus de transparence dans la gestion des ressources minières à Madagascar.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *