Actualité

14 décembre 2011

Objectif : élimination du paludisme en 2018

More articles by »
Written by: HR

Après les infections respiratoires aigües, le paludisme est la seconde cause de morbidité dans les centres de santé à Madagascar. Des programmes ont été mis en place pour réduire la morbidité et la mortalité causée par le paludisme. En moyenne plus d’un million de cas présumés de paludisme sont rapportés par les centres hospitaliers et 10% ont été confirmés comme étant des cas de paludisme. Même si le nombre de décès diminue chaque année, le paludisme continue de faire des ravages.

En dix ans, le taux de prévalence du paludisme est passé de 91,4/1000 habitants (2000) à 9,6/1000 habitants en 2010. Le taux de prévalence a considérablement baissé sur les hautes terres. Dans la lutte contre la maladie, Madagascar est en phase de contrôle et de consolidation visant à réduire le paludisme (seuil de contamination inférieur à 5%). Plusieurs actions de sensibilisation ont été menées auprès de la population pour éviter la prolifération des larves de moustiques : garder la maison propre et éliminer les eaux stagnantes dans le jardin et 80% des enfants dorment sous des moustiquaires imprégnés d’insecticides dans les zones côtières. En 2010, plus de 5,7 millions de moustiquaires ont été distribués.

Madagascar est encore loin d’éradiquer la maladie, mais l’épidémie de paludisme recule lentement et sûrement. On envisage même d’entrer dans la phase de pré élimination pour la zone des Hauts Plateaux. L’objectif de la phase de pré-élimination est d’avoir moins d’un cas  de palud sur 1000 habitants sur une durée d’un an. Cette nouvelle phase nécessite la mise en place de nouvelles stratégies. Un système de surveillance au niveau communautaire doit être mis en place, et les équipes de santé doivent se focaliser sur des zones particulières. La maladie est alors éliminée lorsqu’aucun cas n’est détecté dans la zone.

Le fond mondial de lutte contre le paludisme, l’USAID, l’UNICEF ainsi que l’OMS ont contribué à hauteur de 250 millions de dollars pour les différents programmes de lutte contre le paludisme. L’objectif pour l’élimination du paludisme en 2018 est en bonne voie.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *