Actualité

26 décembre 2011

Noël en famille

More articles by »
Written by: Madahoax

Durant le week-end de Noël, la capitale était en effervescence. D’Analakely à Ambohijatovo, de jour comme de nuit, les animations étaient assaillies de monde, les lumières des magasins scintillaient de mille feux sous le regard émerveillé des enfants. Les tourniquets, les brochettes, les boissons et les promenades ont duré jusque très tard dans la nuit.

Malgré la crise et la cherté de la vie, les parents ont tenu à faire plaisir à leurs enfants. La majorité des ménages ont attendu la matinée du samedi pour faire leurs courses. Volailles, jouets, vêtements, confiseries, charcuteries, bûches, ce sont les indispensables pour le buffet de Noël qui s’est fêté dans la plupart des cas en famille.

Toutes les églises ont fait salle comble lors de la messe de minuit et lors du dimanche de noël. Sous les chants de Noël et cantiques traditionnels, c’était l’occasion de se rassembler et de  se donner des messages d’espoir et d’amour pour cette fin d’année qui a été difficile.

Plus de 400 éléments des forces de l’ordre ont été mobilisés pour assurer la sécurité dans la capitale. Les inspections ont été plus sévères qu’à l’accoutumée, ceci pour que les fêtes se passent sans incidents et minimiser les risques et gravités des accidents.

Pendant ce week-end, on a relevé 9 décès et 249 blessés. L’overdose d’alcool a coûté la vie à deux individus. Des accidents de circulation ont été les plus nombreux. Un cycliste et un garçon de 11 ans ont été tués par un taxi brousse et un taxi be, tous les deux roulant à tombeaux ouverts.

La trêve politique a été respectée. Les entités politiques ont préféré célébrer Noël dans le calme. Cependant, les revendications pour l’application de l’article 20 de la feuille de route et la mise en place de la Commission électorale nationale indépendante sont toujours d’actualités. Par contre, toutes les actions et initiatives sont prévues pour l’année prochaine pour que les malgaches puissent célébrer en toute sérénité.

 






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *