Actualité

30 décembre 2011

Naufrage du navire Elisabeth à Antalaha

More articles by »
Written by: Madahoax

Le 26 Décembre 2011 a été marqué par un drame : le naufrage du navire commercial Elisabeth dans la commune rurale de Vinanivao à 220 kilomètres de la ville d’Antalaha. Le bilan est lourd : d’après les enquêtes menées par les autorités maritimes locales, on déplore 36 pertes humaines. Parmi les victimes, des enfants en vacances ainsi que des personnes invitées à une cérémonie de mariage ont effectué leur dernier voyage. Cette tragédie a bouleversé les familles des victimes ainsi que la population locale.

Le seul rescapé du cargo fut le cuisinier de bord du navire. Il raconte l’horreur qu’il a vécu durant les dernières heures à bord de l’Elisabeth. Selon son témoignage, le navire a été frappé de plein fouet par une vague sur les côtés et les moteurs n’ont pas tenus le coup. Tout de suite l’eau a commencé à envahir la coque. Il a miraculeusement survécu en s’agrippant à une bouée de sauvetage.

Après le naufrage, un bateau de la Société de Pêche de Sainte Marie a effectué une ronde aux alentours de l’endroit où l’Elisabeth a été localisé pour la dernière fois pour tenter de retrouver d’éventuels rescapés ou encore des corps, mais il est rentré bredouille au port de Vinanivao.

En renfort, deux pirogues à moteur en provenance d’Antalaha ainsi qu’une vedette rapide de Maroantsetra ont bien voulu prêter mains fortes aux équipes de recherche mais en vain. On n’a pas retrouvé d’autres survivants. Les districts voisins à savoir Mananara, Soanierana Ivongo, Sainte Marie et Toamasina ont également participé aux recherches.

Depuis leurs stations radios locales, les intervenants de cette recherche ont sollicité la coopération de la population pour plus d’efficacité car le temps joue contre eux.

L’Elisabeth, qui n’est plus, était un bateau commercial qui assurait la liaison maritime entre les villes du nord-est de Madagascar et il a levé pour la dernière fois l’ancre à Toamasina avant de finir pour de bon au fin fond de la mer en ce lendemain de Noël.

 






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *