Actualité

8 février 2012

Monja Roindefo donne ses versions des faits

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Trois longues années se sont maintenant écoulées après la tuerie d’Ambohitsorohitra du  07 Février 2009. L’ancien Premier Ministre, Monja Roindefo raconte ce qu’il a vécu durant cette journée fatidique, au cours de laquelle il a failli perdre la vie.Une tuerie préméditée

Le malheureux évènement du 07 Février 2009 a profondément blessé tous les Malagasy. Pour l’ancien Premier Ministre du Gouvernement Transitoire, c’était un évènement prémédité. Selon lui, il faisait partie des malheureuses victimes que l’on a sacrifiées ce jour là.

Selon Monja Roindefo, le but de la grande marche du 07 Février était de l’installer dans le palais d’Ambohitsorohitra. Une fois sur les lieux, aucune instruction n’a été donnée par la garde présidentielle, siégée dans le palais. Les feux ont alors été ouverts et, la suite, tous les Malagasy la connait.

Les responsables du « tolona » de 2009 ne s’attendaient pas à revoir l’ancien Premier Ministre vivant, il était d’ailleurs revenu à la base déguisé. Selon ce dernier, ils voulaient  faire de lui un martyr et le remplacer par feu Jacques Sylla. L’ancien Premier Ministre n’a eu connaissance de ces faits, qu’une fois après avoir pris un long recul. Il s’est tout de même renseigné sur ces faits.

Des tirs croisés à Ambohitsorohitra

Bien qu’encore traumatisé par ce qui s’est passé le 07 Février 2007, Monja Roindefo a tout de même eu le courage de raconter ce qu’il a vécu ce jour là. Ainsi, selon lui, il y a eu des tirs croisés ce jour là et il était impossible d’en connaitre les sources : les impacts des balles sur la chaussée le confirme.

En outre, l’ancien Premier Ministre n’a jamais eu vent d’un éventuel rapport d’enquête en ce qui concerne les évènements du 07 Février 2009. Tous les indices, toujours selon Monja Roindefo, portent à croire que cette tuerie a été préméditée.

Monja Roindefo sous entend dans ses propos que les évènements tragiques du 07 Février 2009 ont été organisés pour mettre rapidement fin au mandat de l’ancien président, Marc Ravalomanana. C’est la raison pour laquelle les membres du gouvernement transitoires de l’époque se sont empressés de l’accuser.






 
 

 

Militaires, politiques et malfaiteurs, la déroute de Madagascar

Les relations ambigües entre les militaires, politiciens et dahalos constituent le plus grand danger pour le maintient de la paix et de la sécurité à Madagascar. Les évènements de 2009 ont fait éclater au grand jour les ...
by Madahoax
0

 
 
rajoelina ravalomanana

Rajoelina et Ravalomanana ne sont pas les seuls à décider

Pendant qu’Andry Rajoelina s’installe dans ses quartiers à Rio de Janeiro, à l’hôtel Arena en face de Copacabana, les entités politiques et civiles se bousculent à Madagascar pour organiser des rencontres entre les d...
by Madahoax
0

 

 
Madagascar La Banque Mondiale évalue

La Banque Mondiale dresse un bilan alarmant sur Madagascar

La banque mondiale a sorti un rapport intitulé « Madagascar – après trois ans de crise : évaluation de la vulnérabilité et des politiques sociales et perspectives d’avenir ». Si l’institution internationale a bl...
by Madahoax
0

 
 

Edito : L’argent nous tuera tous

Nous avons toujours eu un rapport complexe avec l’argent. Si on dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, il n’empêche que tout le monde court après. Il semblerait que l’on ne cherche pas le ...
by Madahoax
2

 

 

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *