Actualité

19 avril 2012

Meurtre de Johanna Delahaye : la France se penche davantage sur l’affaire.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Antsakaviro, le consul général de France, Laurent Polenceaux, a touché mot sur l’affaire du meurtre de la Française Johanna Delahaye. Il a indiqué que la justice française va se mettre en relation avec les autorités malgaches.

En rassurant ses compatriotes, le consul tenait à préciser que « la communauté française n’est pas particulièrement visée dans cette affaire ». Même si c’est de la pure coïncidence, un conseil de prudence a été lancé aux ressortissants français demeurant dans la Grande île. Pour voir de visu la réalité, le diplomate français s’est lui-même rendu à Tuléar (lieu du crime). S’inquiétant aussi à ce sujet, le ministre des affaires étrangères français a déclaré que « nous déplorons le décès à Madagascar de notre compatriote dont le corps a été découvert sur une plage proche de Tuléar, dimanche dernier, ainsi que la disparition très inquiétante de son compagnon dont nous sommes malheureusement toujours sans nouvelles. La piste criminelle est étudiée par la police et gendarmerie Malgaches très mobilisées ».

Du côté des enquêteurs, l’affaire avance plutôt bien, puisqu’on a déjà commencé à des arrestations de suspects. 3 hommes sont actuellement en garde à vue dans les locaux du commissariat de la ville de Tuléar où ils sont auditionnés. Suspectés, ils habitaient non loin de la plage où le corps de la victime a été retrouvé, mais aussi ils avaient des antécédents judiciaires car l’un d’eux a déjà fait de la prison pour homicide. Pour l’instant, le compagnon, Gérard Fontaine, est considéré comme un suspect vu qu’il est encore porté disparu. Des fouilles ont été menées dans leur domicile mais le passeport trouvé de Gérard n’indiquait nullement des préparatifs de voyage.

Pour rappel des faits, le corps glacé de Johanna a été découvert dimanche sur une plage d’Andaboy, à 6 km du centre-ville. Et caché dans les buissons, un gourdin plein de sang ainsi que le quad du couple ont été retrouvés. La qualification d’un crime a été confirmée par l’autopsie, laquelle montrait que la jeune femme a été d’abord sauvagement assassinée avant d’être jetée à la mer. Plusieurs hématomes recouvrant son corps et une profonde entaille au niveau de l’abdomen et aux poignets. Qui plus est, la victime était enceinte de 3 mois.

 






 
 

 

La sœur du président du syndicat des magistrats (SMM), blessée par balle.

S’agit-il de règlements de compte ? Toujours est-il que la sœur de l’actuel président du syndicat des magistrats (SMM), Arnaud Auguste Marius, s’est fait tirer dessus à Tuléar. Elle a été touchée d’une balle en...
by Madahoax
0

 
 

Tourisme : la destination vers le Sud est menacée !

Très médiatisé à l’étranger, le meurtre des deux Français à Tuléar risque de chambouler le secteur touristique, surtout dans le Sud qui constitue la deuxième destination phare de Madagascar. Une inquiétude confirmé...
by Madahoax
2

 

 

Premières arrestations dans l’affaire du meurtre du général Claude Ramananarivo

C’est avec fierté que le général de division Jean Bruno Wilfried Razafindrakoto a annoncé l’évolution de l’enquête sur le meurtre de l’ancien commandant de la gendarmerie nationale et sa famille. Les premières ar...
by Madahoax
0

 
 

Un général retraité et sa famille sauvagement assassinés dans leur foyer

Trois corps en décomposition ! La surprise totale pour ceux qui ont découvert les restes du général  Ramananarivo Claude, de sa femme et de sa fille unique tout juste âgée de 16ans, dans leur domicile à Andohan’i Man...
by Madahoax
0

 

 

Prise d’otage et meurtre sont le prix d’un pactole de plus de 75 millions Fmg aux 67ha.

Et la violence continue de plus belle avec  ce cas qui est survenu en début de semaine. Le drame s’est passé dans un appartement au centre-ouest du quartier de 67ha. Les malfaiteurs ont laissé pour morte une jeune aide-m...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *