Actualité

27 février 2012

Meeting raté pour le parti Otrikafo à Ambohijatovo.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Que de regrets pour ce parti politique dirigé par Andrianjaka Rajaonah. Ce dernier a clamé dans les médias que son parti tiendrait un meeting sur la place de la démocratie afin d’exprimer son opinion sur les sujets affaires nationales. Manque de  chance, les forces de l’ordre ont pensé autrement.

Les agents de l’Emmoreg se sont mobilisés très tôt, à l’entrée d’Ambohijatovo, interdisant l’accès au parti Otrikafo et ses partisans. Le meeting prévu avait été annulé faute d’autorisation émanant de la préfecture de Police et de la Commune Urbaine d’Antananarivo. Après un bref entretien avec les forces de l’ordre, le président du parti s’est précipité pour s’entretenir  avec les journalistes présents sur place. « Une fois de plus, on empêche le peuple de s’exprimer.

Celui-ci est pourtant sensé être le détenteur du  pouvoir dans un pays démocratique », déclare  Andrianjaka Rajaonah. « Cela devient une manie enquiquinante chez les dirigeants. Il semblerait que l’expression publique de ses opinions soit devenue  tabou. » D’après le leader du parti, leur action a été menée afin que la place de la démocratie puisse avoir sa vraie raison d’être : permettre à la population de donner son avis.

Peu de gens ont répondu à  son appel. Cet évènement est presque passé inaperçu.  Est ce faute   d’audience ou tout simplement le ras le bol de la population pour ces manifestations folkloriques à répétition ?

Toujours est-il  que le parti a décidé à faire entendre sa voix. Il a décidé de participer la semaine prochaine à la rencontre « Ady gasy » organisée par la mouvance Zafy à la villa Elisabeth. Sa participation est toutefois assujettie à une condition expresse : que Zafy et consorts se retirent du processus de la mise en œuvre de la feuille de route !

On ignore encore si la mouvance Zafy va suivre cette voie mais une chose est sûre : le parti Otrikafo ne s’arrêtera de manifester que lorsque le jardin d’Ambohijatovo sera devenu le « Trafalgar Square » malgache.






 
 

 

Militaires, politiques et malfaiteurs, la déroute de Madagascar

Les relations ambigües entre les militaires, politiciens et dahalos constituent le plus grand danger pour le maintient de la paix et de la sécurité à Madagascar. Les évènements de 2009 ont fait éclater au grand jour les ...
by Madahoax
0

 
 
rajoelina ravalomanana

Rajoelina et Ravalomanana ne sont pas les seuls à décider

Pendant qu’Andry Rajoelina s’installe dans ses quartiers à Rio de Janeiro, à l’hôtel Arena en face de Copacabana, les entités politiques et civiles se bousculent à Madagascar pour organiser des rencontres entre les d...
by Madahoax
0

 

 
Madagascar La Banque Mondiale évalue

La Banque Mondiale dresse un bilan alarmant sur Madagascar

La banque mondiale a sorti un rapport intitulé « Madagascar – après trois ans de crise : évaluation de la vulnérabilité et des politiques sociales et perspectives d’avenir ». Si l’institution internationale a bl...
by Madahoax
0

 
 

Edito : L’argent nous tuera tous

Nous avons toujours eu un rapport complexe avec l’argent. Si on dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, il n’empêche que tout le monde court après. Il semblerait que l’on ne cherche pas le ...
by Madahoax
2

 

 

Une manifestation dans le calme malgré un appel à une grève générale

Les militants de l’opposition s’accaparent Analakely à défaut d’Ambohijatovo. Malgré l’annonce des forces de l’ordre concernant des probables jets de cocktails Molotov par des casseurs sur les manifestants, les év...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *