Actualité

10 janvier 2012

Maurice plaidera en faveur de Madagascar pour un retour à l'AGOA

More articles by »
Written by: Julia
drapeu

L’île Maurice entend renforcer ses relations économiques avec les Etats-Unis d’Amérique. La cinquième édition du Trade and Investment Framework Agreements (TIFA) se tiendra du 15 au 17 janvier à l’Hôtel Intercontinental à Balaclava avec la présence d’une forte délégation américaine. L’île Maurice ouvrira les négociations avec les Etats-Unis pour le renouvellement de l’AGOA jusqu’en 2015. Si le gouvernement Mauricien a préparé un plan de travail comprenant 14 points pour négocier avec les USA, qu’en est-il du cas de Madagascar ?Rappelons que l’AGOA est une loi promulguée en 2000 sous l’administration de Bill Clinton. Cette loi a pour but de permettre à des pays de l’Afrique subsaharienne d’exporter vers les Etats-Unis des produits répondant aux règles d’éligibilité, sans avoir à payer de droits de douane. Pour bénéficier de l’AGOA, le pays doit justifier d’une économie de marché, respecter les droits de l’homme et du citoyen, respecter la loi et le pluralisme politique, avoir un système judiciaire indépendant et lutter contre la corruption. Madagascar n’a plus bénéficié de l’AGOA depuis les évènements de 2009, ce qui a conduit à la fermeture de la moitié des zones franches textiles dans le pays.

Depuis la mise en œuvre de la feuille de route, bénéficiant du soutient de la communauté internationale, des opérateurs demandent la reprise des négociations avec les Etats-Unis pour bénéficier de l’AGOA. Cependant, des responsables du secteur textile soulignent que le pays ne dispose même pas d’un document pour négocier le retour à l’AGOA. Madagascar n’a pas encore établi de calendrier électoral permettant de prouver les efforts du pays pour un retour à l’ordre constitutionnel. Le processus de sortie de crise bute encore sur la mise en place de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

L’AGOA a généré 20 000 emplois directs et plus de 150 000 emplois indirects. Les transactions ont généré plus de 324 millions de dollars de revenus pour le pays avant la crise. Si le pays compte bénéficier à nouveau des facilitations de l’AGOA, il faut un retour à l’ordre constitutionnel au plus vite car l’AGOA prendra fin en 2015. Si plusieurs zones franches textiles se sont tournées vers d’autres marchés (asie), l’île Maurice a promis de plaider en faveur de Madagascar lors de leur entretien avec les américains.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *