Actualité

9 janvier 2012

L'ylang-ylang, une filière prometteuse

More articles by »
Written by: Julia

Originaire d’Indonésie, l’ylang-ylang a été introduit dans les îles tropicales du Pacifique et de l’Océan indien. Introduit en 1903 à Nosy-Be, l’ylang-ylang est devenu la figure emblématique de l’île surnommée l’île aux Parfums. Il faut attendre au minimum cinq ans pour pouvoir cueillir les premières fleurs, très prisées pour leur odeur chaude et suave et pour leurs nombreuses vertus thérapeutiques.L’arbre est taillé en pied de vigne pour faciliter la cueillette des fleurs. 500 hectares produisent 800 tonnes de fleurs par an, ce qui permet d’en extraire 20 tonnes d’huiles essentielles. L’huile essentielle d’ylang ylang est obtenue après 18 heures de distillation. Très employée dans la cosmétique, elle entre généralement dans la composition de parfums. La population locale mélange l’ylang-ylang avec de l’huile de coco et l’utilise pour les soins de la peau, le traitement du cuir chevelu ou tout simplement pour en faire de l’huile de massage.

En aromathérapie, l’huile essentielle à base d’ylang-ylang est recommandée en cas d’anxiété aiguë, de stress et favorise la circulation sanguine pour stabiliser la tension artérielle pour les individus souffrant d’hypertension. L’huile a des vertus calmantes mais on lui attribue également des propriétés aphrodisiaques et de stimulant sexuel pour traiter l’impuissance et la frigidité. Les huiles à bases d’ylang-ylang ont été également utilisées pour le soin du cuir chevelu en lui apportant vitalité et brillance.

100 kilos de fleurs jaunes donnent 2,5 litres d’huiles essentielles. Des opérateurs privés se sont rassemblés pour promouvoir le développement durable du secteur et préserver la biodiversité locale. Des formations ont été données pour que les producteurs puissent certifier leurs produits comme étant issus de l’agriculture biologique et de collecte durable selon les normes européennes, américaines et japonaises. Ces initiatives permettront également aux producteurs d’huiles essentielles de rentrer dans le commerce équitable.

Pour l’instant, les communautés locales ne récoltent que peu de bénéfices de la filière des huiles essentielles. Ils sont cantonnés à la collecte des plantes et à l’extraction des huiles pour un montant dérisoire, sans couverture sociale et dans des conditions physiques et sanitaires dangereuses. La mise en place d’une politique de développement social est primordiale avec la participation des organisations publiques et privées, pour que la filière des huiles essentielles devienne une véritable aubaine pour Madagascar.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *