Actualité

5 décembre 2011

L’exploitation du fer de Soalala, bientôt une réalité

More articles by »
Written by: HR

WISCO a enfin obtenu son permis environnemental pour l’exploitation du gisement de fer de Soalala. L’ONE (Office National de l’Environnement) vient d’attribuer le permis environnemental portant sur les phases de recherches de la société pour l’exploitation du fer de Soalala. La Wuhan Iron and Steel Corporation (WISCO) a déjà versé 100 millions USD dans les caisses de l’Etat dans le cadre de l’appel d’offres lancé par ce dernier. La compagnie WISCO pourra entamer une nouvelle phase pour l’exploitation du gisement de Soalala.

La compagnie chinoise a du attendre la formation du gouvernement d’union national pour obtenir son permis environnemental. WISCO a besoin de ce permis pour faire les évaluations à l’extérieur des carottes obtenues dans le cadre de la campagne de forage qu’ils ont effectué, respectant le cahier des charges donné par l’ONE. Les résultats  de la campagne de forage vont conditionner la poursuite des investissements à faire.

Dans le cadre du projet, il est question de la construction d’une centrale électrique de 60 mégawatts, une infrastructure portuaire d’une capacité de 11 millions de tonnes et d’une raffinerie. D’autres  dossiers d’études d’impacts environnementaux portant sur la phase d’exploitation et de constructions devront être déposés à l’ONE. La société chinoise devrait investir jusqu’à 8 milliards USD à Madagascar dans le cadre de ce projet.

Les différentes études menées par le gouvernement ont permis d’estimer la réserve de fer de la région entre 600 et 700 millions de tonnes. La WISCO compte exploiter trois sites, Kizombilahy, Kizombivavy et Malainolo, pour une durée de 30 ans. La compagnie chinoise projette d’exporter 14 millions de tonnes par an en pleine production.

L’Etat malgache prévoit la création de 100 000 emplois et table sur 228 Millions USD de redevances annuelles ainsi que des impôts sur bénéfice de l’ordre de 600 Millions USD. L’exploitation de Nickel à Ambatovy, l’ilménite à Fort Dauphin, le charbon de la Sakoa, le pétrole de Bemolanga et maintenant le fer de Soalala, tous ces projets montrent l’intérêt des investisseurs étrangers pour les richesses minières malgaches.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *