Actualité

6 janvier 2012

L'éthanol, un combustible domestique plein d'avenir

More articles by »
Written by: Julia

La Banque Mondiale a réalisé une projection sur 30 ans concernant le marché potentiel de l’éthanol à Madagascar. Pendant cette période, plus de 1 million de ménages (environ 5 millions de personnes) pourraient utiliser l’éthanol en tant que premier combustible de cuisson. Le développement de la filière permettra de créer des milliers d’emplois et aura des conséquences bénéfiques pour l’environnement.Selon la Banque Mondiale, la production d’éthanol créera 814 000 emplois sur 30 ans alors que la production de charbon n’en créerait que 242 000 sur la même période : 200 000 emplois dans la production et le reste dans la micro distillerie et la fabrication de réchauds. Ces emplois seraient prédominants dans le milieu rural, ce qui contribuerait au développement économique et social des paysans.

De plus, la production d’éthanol à grande échelle contribue à la protection de l’environnement. L’utilisation du bois comme source d’énergie principale accentue la déforestation à Madagascar. Chaque année, le pays perd 50 000 hectares de forêt. Or, si les ménages se convertissent à l’éthanol, on pourrait sauver 1,4 millions d’hectares de forêt sur 30 ans (10% de la surface forestière malgache).

La Banque Mondiale est prête à appuyer le développement de cette filière dès l’acquisition de la reconnaissance internationale. Cependant, Madagascar devra continuer l’exploitation de cultures vivrières en même temps que le développement de la filière éthanol pour éviter le risque de ne plus être capable de nourrir sa population.

Malgré le potentiel de cette filière, le vide juridique autours de la production d’éthanol reste le principal obstacle pour son développement. Le cadre juridique doit être mis en place et devra couvrir les points suivants : la production, le processus de fabrication et la commercialisation et distribution du produit. Aujourd’hui, la vente d’éthanol est encore interdite par la loi malgache. Pour lutter contre la production illicite d’alcool artisanal (taoka gasy), la circulation et la vente d’éthanol fabriqué à partir de la canne à sucre est encore interdite.

Des entreprises bénéficiant du statu de zone franche produisent de l’éthanol. La totalité de la production est exportée alors que la demande locale est de plus en plus forte.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *